Raiatea: Une descente de rivière contre la montre

    mercredi 22 juin 2016

    Les champions de kayak Raromata’i 2016, à droite, Florian Teaurai, et à gauche, Tauirai Teiti, ce dernier présente la médaille d’or de Léopold Tepa, qui a dû rentrer précipitamment à Huahine. (Crédit J-P. B.)

    Les champions de kayak Raromata’i 2016, à droite, Florian Teaurai, et à gauche, Tauirai Teiti, ce dernier présente la médaille d’or de Léopold Tepa, qui a dû rentrer précipitamment à Huahine. (Crédit J-P. B.)

     

    Le petit club de copains kayakistes, Te Ava Piti Surf Ski de Uturoa, a présenté, samedi dernier, dans la vallée de Faaroa, en guise de récompense pour les candidats au titre de champion de kayak toutes catégories, une épreuve qui a fait l’unanimité des concurrents : descendre le plus rapidement possible la rivière Apoomao, que l’on appelle plus souvent la rivière de Faaroa.

    “Nous avons la chance de posséder à Raiatea le seul cours d’eau navigable du fenua”, rappelle Manuarii Amiot, président du Te Ava Piti Surf Ski. “C’est un site réputé pour la visite touristique, mais nous avons également pensé que cet endroit peut être le lieu d’un rendez-vous sportif. Nous avons organisé la première compétition de kayak, jamais proposée à ce jour, sur les deux kilomètres de parcours.”

    Les “étrangers”plus téméraires

    Avant de déposer les kayaks à proximité de la rivière, les membres de l’association se sont retroussés les manches pour préparer le cours d’eau à recevoir une course contre la montre. “Nous avons dû éclaircir la végétation et élaguer des arbres, pousser les troncs qui auraient pu briser les dérives, mettre des bouées aux passages les plus difficiles, baliser le chenal”, poursuit Manuarii. “Avec les pluies nous avons dû vérifier chaque semaine que rien ne pouvait arriver aux kayakistes. Nous avons posté des commissaires aux zones les plus critiques.”

    Pour ajouter un peu plus de piquant à l’épreuve, les concurrents devaient rejoindre la rivière par un chemin escarpé, rendu très glissant par la pluie matinale, et traverser le cours d’eau.

    “Dans cette humidité, il est très dur de préparer ses muscles aux brusques efforts d’une course contre la montre”, ont déclaré les 22 compétiteurs. Ils étaient tous confrontés aux mêmes problèmes physiques, et le résultat du contre-la-montre sur deux kilomètres de rivière est assez paradoxal, ce sont les “étrangers” plus téméraires qui sont arrivés les premiers, les “locaux », Steve Hart et Tauirai Teiti, plus prudents, sont arrivés troisièmes ex aequo de l’épreuve.

    La seconde partie, du marae de Taputapuatea à Uturoa, a permis aux kayakistes de retrouver la haute mer sur 20 km de houle et de courant. Le champion des îles Sous-le-Vent, Léopold Tepa, a franchi la ligne d’arrivée avec une confortable avance.

    La prochaine course de Te Ava Piti Surf Ski est programmée au mois d’août avec la Te Ava Piti Race, dont le départ est fonction du vent dominant mais avec une arrivée impérative au To’a Huri Nihi de Uturoa.

    De notre correspondant Jean-Pierre Besse

     

    Résultats

    Course contre la montre descente de la rivière Faaroa
    1 – Florian Teaurai, de Bora Bora, en 12 mn 58 s
    2 – Léopold Tepa, de Huahine, à 29 s
    3 – Steve Hart et Tauirai Teiti, de Raiatea, à 57 s
    Course marathon Opoa-Uturoa en haute mer
    1 – Léopold Tepa, en 1 h 15 mn 52 s
    2 – Forian Teaurai, à 5 mn 40 s
    3 – Taurai Teiti, à 9 mn 12 s

    Classement général championnat kayak Raromata’i et Master vétéran

    1 – Léopold Tepa, de Huahine
    2 – Steve Hart, de Raiatea
    3 – Marama Olson, de Bora Bora

    Expert Senior
    1 – Florian Teaurai, de Bora Bora
    2 – Tauirai Teiti, de Raiatea
    3 – Neal Teahui, de Taha’a

    U 23
    Mathias Thuau, de Raiatea

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete