Habillage fond de site

Bannière sur-titre PI

RAIATEA – Les habitants de Temecula, en Californie, goûtent aux richesses des îles Sous-le-Vent

lundi 17 juillet 2017

taste raiatea

Le tableau final de l’accueil où les élèves des deux écoles de danse sont unies par une même passion. (© Jean-Pierre Besse/LDT)


L’association Te ana hotu a initié en 2014 son projet d’échanges culturels avec la ville de Temecula, en Californie. Cette petite structure, qui fait partie de l’organisation Taste of Tahiti, met en valeur le patrimoine polynésien, en ne négligeant pas le côté touristique. Après être à l’origine d’un voyage de 55 habitants de Temecula dans les Raromata’i au début de l’année dernière, elle récidive cette année avec le déplacement de 45 personnes de la même ville pour participer à deux jumelages importants à Uturoa, à Raiatea.

Les petites actions sont sûrement les plus importantes en terme d’images et de retombées économiques. L’association Te ana hotu, présidée par Rony Mou-Fat, était au cœur de la cérémonie d’accueil, mercredi dernier au matin, à l’aéroport de Raiatea, pour mettre en valeur l’échange culturel qui relie les États-Unis et les îles Sous-le-Vent sous l’appellation Taste of Tahiti.

C’est à Huahine en 2014 qu’est née, à l’initiative de jeunes de l’île, Taste of Tahiti, une organisation qui désire avant tout promouvoir la nourriture, la musique, la danse et l’accueil de la population polynésienne. Elle a rencontré un écho favorable auprès de Roger Mou, Polynésien de Temecula, responsable de l’agence de voyages Hica Ventures en Californie. Temecula est une ville de 110 000 habitants du sud de la Californie, réputée pour ses vignobles et sa qualité de vie. La moyenne des revenus familiaux est de 90 000 dollars (9,5 millions de francs) par an. 

Les rencontres humaines ont fait le reste. Rony Mou-Fat est devenu le président local de cet échange culturel. Une école de danse polynésienne, Puahi’s Polynesian Dance Company, a été créée à Temecula par Brenda Malick, une dame passionnée de culture polynésienne, et le festival Taste of Tahiti avec des groupes des îles Sous-le-Vent et les élèves de Puahi’s est devenu l’un des événements majeurs de la ville. Il se tiendra  le 19 octobre au centre de Temecula et le 21 octobre à Palm Springs.

Brenda Malick, une partie de ses élèves, Roger Mou et de nombreux Californiens, soit 45 personnes en tout, ont mis en valeur cet échange avec un voyage de Huahine à Bora Bora avec un arrêt de quatre jours à Raiatea où ils ont été accueillis magnifiquement.  

“Leur séjour à Raiatea est très important”, explique Rony Mou-Fat. “Il a valeur de symbole et nos invités y attachent une grande importance. Ce groupe sera le premier à se rendre sur le marae de Taputapuatea après son classement à l’Unesco. Nous avons ensuite deux jumelages à faire, d’abord entre l’école de danse Puahi’s de Temecula et l’école de danse Maruata nui e de Uturoa, et entre l’organisation Taste of Tahiti de Temecula et la commune de Uturoa.”

Le déplacement des 45 personnes dans les îles Sous-le-Vent se fait avec de gros catamarans basés à Raiatea.

 

De notre correspondant Jean-Pierre Besse

 

 

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Les extractions doivent-elles se poursuivre dans la vallée de la Papeno'o ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete