Raiatea : ils étaient à nouveau Charlie

    lundi 12 janvier 2015

    À l’instar des imposants rendez-vous métropolitains, ainsi que dans d’autres capitales mondiales à la mémoire des Charlie et des victimes collatérales des attentats de mercredi et jeudi, c’est à sa mesure que Raiatea était une nouvelle fois Charlie, samedi, en fin d’après-midi.
    Une mesure relative sur cette petite île du Pacifique sud, au sein de ce pays bien éloigné de la France, mais dont les valeurs républicaines et la volonté d’expression affichée, se voulaient fortes. Répondant à l’appel pour un nouveau rassemblement, via les réseaux sociaux et relayé par certaines radios locales, une petite centaine de citoyens se sont réunis sur la place du marché de Uturoa.
    Alors que des records historiques de participation étaient enregistrés dans les grandes villes de l’Hexagone, les citoyens, qui étaient différents de la marche du jeudi 8 janvier (plus de 150 personnes), étaient venus exprimer leur peine et leur révolte, face à l’œuvre de fondamentalistes forcenés et barbares. Raiatea, était à nouveau Charlie, pour marquer un hommage à ces dessinateurs humoristiques, dont le journal est aujourd’hui devenu un symbole fort de liberté, qu’il fallait afficher aux yeux du monde, pour ceux qui ne l’entendent pas comme tel. Au signal du départ, et avec pour slogan “Qui sommes-nous… Charlie”, repris en chœur par les marcheurs, la petite troupe, conduite par des représentants de la presse locale, a cheminé dans la ville en direction du KMT, pour revenir au parvis du marché par les parkings de la gare maritime.
     
    Hommage aux libertés républicaines
     
    Les nombreux enfants qui étaient présents, avaient été informés des raisons de cette manifestation par leurs parents, et étaient fiers d’être les Charlie en tête du défilé. Pas de prière, ni minute de silence, ni Marseillaise, mais si les sujets de conversation ont également porté sur ceux qui n’avaient pu venir pour cause de chikungunya, et d’autres quand même présents, les échanges se sont prolongées assez tard sur la place. Une cohésion à la mémoire des Charlie, et en hommage aux valeurs fondamentales et inaliénables des libertés républicaines de pensées et de fraternité, qui souhaitons-le, “évoluerons d’un mal aujourd’hui pour un bien demain”.
     
    Jean Claude Bocher

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete