RAIATEA – La petite fourmi de feu à Faatemu

    mercredi 4 mai 2016

    Depuis qu’elle a été signalée à Mahina, en juillet 2004, la petite fourmi de feu s’est installée à Moorea, Rurutu,
    puis Raiatea, où elle a été formellement identifiée, la semaine dernière. On ne sait pas exactement depuis combien de temps elle est présente au centre de l’île, où les colonies se sont concentrées sur deux propriétés privées.  Après avoir posé des pièges avec du beurre de cacahuète autour du périmètre infesté, le service de développement rural estime à environ quatre hectares, la surface de terrains envahis par cet insecte.

    L’une des cent espèces les plus envahissantes au monde est bien présente à Raiatea, et la nouvelle ne fait pas plaisir aux agriculteurs. La petite fourmi a été détectée au mois de janvier et son installation a été confirmée la semaine dernière.

    En fait, la petite fourmi de feu s’est peut-être installée depuis au moins cinq années, là où on l’a identifiée en janvier, à Faatemu, en plein milieu de l’île, de part et d’autre de la route traversière, colonisant les abords de deux propriétés.
    Un propriétaire l’a signalé en début d’année à la direction de l’environnement (Diren) qui l’a conseillé sur le traitement à effectuer pour en limiter la propagation.

    Cinq mois après la découverte, la bataille contre l’espèce envahissante a franchi le cadre strict de la lutte individuelle. Tout le monde est concerné : les services municipaux de deux communes, EDT, OPT, tout comme les passants qui utilisent la route de montagne, s’arrêtent et travaillent à quelques mètres des nids de petites fourmis de feu.

    “Ce n’est pas catastrophique, la zone est très ciblée”, déclare un élu de Taputapuatea. “Mais il faut réagir et vite.”
    Le service de développement rural a effectué la semaine dernière une vérification de l’étendue des colonies.
    Le résultat vient de tomber : “Après avoir fait des pointages précis avec le GPS de la zone et posé des pièges avec du beurre de cacahuète – ce dont elle raffole – nous pouvons dire que la petite fourmi de feu s’est installée sur 3,8 hectares de propriétés privées”, a déclaré le responsable de la mission.

    Aussi, toutes les personnes concernées par l’envahissement de cette espèce très nuisible attendaient beaucoup de la réunion proposée lundi par le service de développement rural (SDR). La direction de l’environnement de Tahiti, qui en avait demandé l’organisation, ne s’est pas déplacée.

    Le premier acte de la lutte a consisté en la distribution de fiches destinées aux agriculteurs et à de nombreuses intentions pour se débarrasser de la petite fourmi envahissante.
    Les mesures à prendre ont été arrêtées. Il a tout d’abord été demandé la pose d’un réseau de piégeage autour de Raiatea pour faire un contrôle. Il faut ensuite limiter dès à présent l’impact pour les expéditions interîles.

    La petite fourmi de feu a des conséquences économiques importantes. Le SDR a demandé une inspection phytosanitaire de tous les produits agricoles – coprah, charbon de bois, bambous – provenant des propriétés infestées et à destination des autres îles.
    La lutte contre la petite fourmi de feu est engagée à Raiatea. Elle sera longue et il ne faut jamais l’arrêter.
    La fourmi avait envahi les îles Hawaii, elle a pu être entièrement éradiquée à Kauai.

      De notre correspondant Jean-Pierre Besse

    dadi 2016-05-05 15:20:00
    depuis qu'elle a été signalée en 2004 qu'es ce qu'il a été fait? côté politique vous êtes plus actifs, enfin on peut dire ça comme ça, mais pour protéger le fenua il n'y a personne ou presque!!
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete