Raiatea – Le lotissement U’upa à la dérive

    mercredi 1 avril 2015

    Vingt ans après sa réalisation, le lotissement U’upa est très mal en point. Construit au pied du Tapioi ce lieu de résidence haut de gamme est devenu un quartier de Uturoa presque à l’abandon. Si l’on fait le tour des 25 lots qui le composent, on retient de la visite un sentiment de gâchis : comment, à quelques minutes du centre-ville, en est-on arrivé à une telle situation ?
    Les lots se sont vendus à plusieurs millions de Fcfp ; il y a quelques années le m2 au lotissement U’upa était proposé à plus de 7 000 Fcfp.
    Le tout nouveau vice-président et porte-parole de l’association qui s’est constituée pour faire face au danger qui la menace, Marc Naulet, rapporte un état de fait particulier. “Les voies et réseaux divers sont restés la propriété exclusive du lotisseur”, explique-t-il. “Ce dernier est décédé, les ayants droit ne font rien. De plus, les surplus de terre, talus, rivière, et forêt qui nous entourent sont également propriété exclusive du lotisseur. Un exemple : notre réservoir est construit sur un lot privé du propriétaire, il n’a reçu aucun entretien, l’eau contient un nombre inquiétant de coliformes fécaux, elle s’avère dangereuse pour la santé, d’abord de nos enfants puis celle de nous tous.”
    Le mot danger est aussi dans la bouche des familles proches du câble électrique, toujours sous-tension, qui est tombé à terre, sur plus de vingt mètres, et proche d’un poteau qui ne tient debout que par la végétation. Le même mot revient pour décrire la situation du réseau incendie, qui n’existe pas. Les bornes ne peuvent être ouvertes, tout est rouillé, et il n’y a aucune pression d’eau.

    Plus possible  de s’assurer

    “Nous avons reçu de nombreux rappels aux règles de base de sécurité du chef de corps des moyens de secours de Uturoa”, poursuit Marc Naulet. “Nous ne pouvons rien faire, nous sommes dépassés par le vieillissement des installations, les conséquences sont tragiques, nos foyers ne sont plus protégés par les assurances.”

    Enfin, la forêt qui entoure le lotissement gagne chaque année un peu plus de route, de lignes électriques, de sécurité familiale. Les 25 propriétaires résidant dans le lotissement U’upa sont face à un réel danger si rien n’est fait.
    L’association est allée jusqu’au bout de l’information. Elle a averti les services concernés, l’hygiène, la sécurité et la santé publique, l’environnement, l’urbanisme, l’État, la commune et le Pays, le notaire chargé des intérêts de la famille propriétaire de l’essentiel. “Le haut-commissariat, par l’intermédiaire de la mairie nous a répondu sur la sécurité, et on nous a promis des élagages”, rapporte le vice-président. “Nous espérons que cela se fasse assez rapidement comme convenu.”
    Lasse d’attendre, l’association a décidé de faire appel à la justice afin d’être entendue par ceux qui sont responsables d’une telle situation. 

    De notre correspondant Jean-Pierre Besse

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete