Raiatea – Le potentiel hydroélectrique de Taputapuatea à l’étude

    mardi 2 février 2016

    La commune de Taputapuatea a lancé le 12 janvier dernier par voie d’appel d’offres, une étude sur la faisabilité d’un développement hydroélectrique dans les six vallées sélectionnées de la côte est de Raiatea. L’étude hydrologique comporte de nombreux travaux sur la pluviométrie, l’hydrométrie, des études de terrain. Le cahier des clauses techniques et particulières précise que la campagne d’études se fera en deux tranches et aboutira au choix final de trois vallées prioritaires pour les installations hydroélectriques. Les entreprises intéressées doivent remettre leurs offres avant le 22 février 2016.

    La commune de Taputapuatea a pris une décision qui va dans le sens des recommandations de la dernière conférence sur les changements climatiques (COP21) qui s’est tenue à Paris en novembre dernier. Son objectif – évaluer le potentiel hydroélectrique de ses vallées – est le prolongement naturel de la signature commune qui avait réuni, le 16 juillet 2015 sur le grand marae de Opoa, sept dirigeants polynésiens pour un pacte, le Polynesia against climate threats (PACT) , la Polynésie contre les menaces climatiques, qu’ils ont présenté à la COP 21.
    Les bureaux d’étude ont jusqu’au 22 février pour présenter, avant 11h30 à la mairie de Avera, leurs études, selon un cahier des clauses techniques et particulières (CCAP).

    Six vallées sélectionnées

    Cette étude reste unique, car seule l’île de Raiatea, en dehors de Tahiti et de Moorea, possède des cours d’eau de moyenne importance, plus d’une quinzaine, pour répondre à des projets hydroélectriques. « Dans le cadre d’une évolution de sa politique énergétique, la commune de Taputapuatea, souhaite diminuer sa dépendance aux hydrocarbures tout en répondant à une demande croissante en électricité », rappelle le rédacteur du CCAP. Il poursuit ainsi : « L’hydroélectricité est une solution envisageable pour la commune, située sur la côte Est de Raiatea, qui abrite de nombreuses vallées dont les cours d’eau présentent un potentiel hydrologique suffisant. Dans le contexte de ses vallées la production d’hydroélectricité s’envisage à partir de petites centrales dont la puissance est inférieure à 10 kW. »
    La commune a sélectionné six vallées dont le cours d’eau principal s’écoule en continu tout au long de l’année. Certaines de ces vallées sont déjà équipées de captages et la rivière Aratao possède une turbine de production hydroélectrique récemment réhabilitée. La commune souhaite disposer d’une analyse de référence permettant de statuer sur le potentiel des six vallées, afin d’en sélectionner trois qui serviront de point de départ pour le développement de l’hydroélectricité à Raiatea.

    De notre correspondant Jean-Pierre Besse

     

    Bon à savoir

    Le dossier sur l’étude d’évaluation du potentiel hydroélectrique de la commune de Taputapuatea est consultable à la mairie de Avera.

    Les six vallées concernées par l’étude hydrologique :
    Vaiurua : surface de 2 km2
    Hamoa :  surface de 4 km2
    Vai Rahi : surface de 7 km2
    Avera Rahi : surface de 9 km2
    Faaroa : surface de 15 km2
    Aratao : surface de 7 km2

    Christian Matke 2016-02-02 15:01:00
    Raiatea s'inspirera-t-elle de l'exemple d'indépendance énergétique magistralement donné au monde par les habitants même de l’île de "El Hierro" dans les Canaries? C'est à souhaiter très vivement car l'exemplaire oeuvre donc des habitants mêmes de l’île de "El Hierro" se peut d'être améliorée et ce à un coût plus ou beaucoup plus compétitif que celui qui a permis donc leur indépendance énergétique.
    http://www.energystream-solucom.fr/2014/01/el-hierro-lile-electrique/
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete