Raiatea – Le tourisme nautique s’installe sur la Toile

    mercredi 26 août 2015

    Quatre ans juste après avoir vu le jour à Uturoa, le projet du tourisme nautique aux îles Sous-le-Vent déborde le cadre de son installation dans les 17 sites d’accueil mis en place dans les communes Raromata’i et ouvre maintenant son volet communication.
    Le point d’étape qui a été fait la semaine dernière au fare pote’e du tavana hau Raromata’i a permis la réunion d’une trentaine de personnes totalement engagées dans le sujet.
    “Malgré le remplacement de quelques têtes (ndlr : d’élus communaux pour cause d’élections municipales et de responsables administratifs) le comité de pilotage conduit fermement la barre du projet”, note un professionnel du tourisme nautique. “Nous faisons un point sur ce qui a été fait. Nous entrons dans la partie la plus sensible du dossier.”
    Avant d’ouvrir la séance, Stéphane Chin Loy, président de la Chambre de commerce d’industrie et des services, qui conduit les travaux a rappelé que c’est grâce aux tavana qu’a pu être mené à bien ce projet, “qui a bénéficié du contrat de projet État-Pays. Je les en remercie fortement, le tourisme nautique s’installe définitivement aux îles Sous-le-Vent au profit des populations.”

    Sensibilisation des populations

    Le premier intervenant, Stéphane Renard, de la société Archipelagoes, a présenté les détails du site internet du tourisme nautique au fenua qui est en cours de réalisation. “Nous nous sommes concentrés sur les îles Sous-le-Vent pour présenter nos informations”, a-t-il fait remarquer, tout en précisant : “Nous n’oublions pas les autres îles, les Marquises et les Tuamotu. L’essentiel de l’accueil sur internet fait suite à l’installation des infrastructures qui sont en voie d’achèvement dans les communes. Le temps presse il nous reste trois mois pour finaliser le site internet.”
    Les personnes présentes ont passé en revue les détails du contenu qui doit répondre aux questions du visiteur, et ils ont poursuivi leurs travaux par deux sujets importants. D’abord la sensibilisation des populations : on a en effet constaté des dégradations sur des points d’ancrage, et le mode de gestion des sites qui vont devenir la propriété des communes où ils ont été installés.
    Ensuite, les choix finaux des communes pour leurs modes de gestion qui devront être approuvés par le trésorier-payeur, comme l’a précisé le représentant du service du tourisme : “le retour d’expérience devrait être opéré dans plus d’un an, au travers de la délégation des communes (DDC) ou du syndicat des communes.” 

    De notre correspondant Jean-Pierre Besse

    Vahine Vio 2015-08-26 17:47:00
    Sounds good :-)
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete