Raiatea – Orama Ora et les tamarii Vaiaau nui grands vainqueurs

    mercredi 5 août 2015

    La soirée de remise des prix du Heiva i Tumaraa, vendredi dernier, sur la place Te Maru’ao de Tevaitoa, est une manifestation bien à part. Elle permet au public d’applaudir une dernière fois les groupes de la commune grâce auxquels la fête du mois de juillet a été le centre d’un intérêt populaire qui ne s’est jamais démenti durant les trois semaines de concours.
    Une soirée, par tradition, longue et toujours très commentée, et celle de 2015 n’a pas fait exception à la règle : durant les quatre heures de représentation, le président du jury a été le porte-parole des décisions de ses membres, sept personnes, deux personnalités de l’extérieur, et un représentant de chaque groupe en compétition. À l’énoncé des places et des prix, il y a eu des heureux et des déçus. Le président du jury a rappelé les critères de notations en chants et danses. Le thème choisi a été le moteur des groupes qui se sont exprimés sur des faits historiques ou des rappels sur l’héritage de notre patrimoine.
    La confection de la lampe naturelle des anciens avec les amandes du bancoulier et son usage a confirmé les tamarii Vaiaau nui dans leur rôle de leader, dans la création et l’innovation. Le tout jeune groupe Orama Ora a été récompensé pour son travail sur les himene à la gloire du navigateur qui a donné son nom à la vallée de Tetooroa.
    Les centaines d’exécutants qui se sont produits sur le tahua Te Maru’ao, sous les étoiles et sur un sol de sable blanc mou et épais, ont été récompensés à la hauteur de leur engagement. Le conseil municipal de Tumaraa qui a accordé une subvention de sept millions de Fcfp au comité du Heiva lui a donné les moyens de réaliser une fête qui qui a tenu toutes ses promesses.
    Par manque de moyens, le festival Raromata’i n’étant pas programmé cette année, les meilleurs groupes de Tumaraa ont équilibré leur trésorerie en se produisant dans les autres communes de Raiatea.
    Le Heiva s’est clôturé dans une atmosphère d’union de tous ceux qui se sont donnés à fond pour faire vivre la tradition. Le président du jury, Toni Hiro, a salué la performance des uns et des autres afin que l’essence même du passé continue à rester vivante. 

    De notre correspondant Jean-Pierre Besse

    Plus d’informations dans notre édition du jour ou au feuilletage numérique

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete