Habillage fond de site

Raiatea – Un panneau “Sacreed” pour l’île Sacrée

mardi 19 juin 2018

Tevaite a posé son plus grand tableau dans la gare maritime, il est en aluminium recyclé, la surface de l’oeuvre est protégée par deux couches de vernis de carrosserie. (© Jean-Pierre Besse/LDT)

Tevaite a posé son plus grand tableau dans la gare maritime, il est en aluminium recyclé, la surface de l’oeuvre est protégée par deux couches de vernis de carrosserie. (© Jean-Pierre Besse/LDT)

Tevaite, la petite fille “amoureuse” de Bobby Holcomb – elle l’a côtoyé à Huahine et elle avait sept ans quand il a disparu – a tracé son chemin dans le monde de l’art. Si Bobby reste à tout jamais le guide de son inspiration, la jeune femme a su trouver un style graphique qui lui appartient et qu’elle exprime en couleurs vives dans ses tableaux.

Depuis qu’elle mis en retrait de son métier d’enseignante pour vivre pleinement sa passion, elle s’est fait un nom et une réputation à Tahiti et dans les îles Sous-le-Vent où elle expose régulièrement. Mais c’est bien à Raiatea, où elle vit, qu’elle a choisi de fixer le thème d’un de ses plus beaux tableaux, qu’elle a nommé “Sacreed”, sacré.

L’œuvre de 3 m de long sur 1 m 50 de haut, est tiré de l’original “Sacreed”, qui fait 80 cm sur 40 cm. Le panneau installé dans la gare maritime de Uturoa est en aluminium recyclé, il défie ainsi le temps et les intempéries.

“Les motifs peints de bas en haut représentent tout d’abord au centre la fleur symbole de l’île, le tiare apetahi”, explique Tevaite. “Puis nous avons les huit tentacules du grand fe’e (la pieuvre, ndlr) symbolisant les routes du peuplement polynésien dans le  Pacifique au départ de Raiatea, des dents du requin protecteur, les écailles du poisson nourricier, cinq tiare apetahi pour les cinq archipels de la Polynésie, les motifs du tressage de pandanus, les vagues du grand océan et au-dessus, le ciel et ses étoiles qui servaient de repères aux anciens navigateurs.”

“Sacreed” est la seule œuvre de Tevaite en exposition publique continue et le couloir où on l’a fixée, dans le grand bâtiment du port, est devenu, en quelques jours, un point de passage obligé pour de nombreux visiteurs et badauds. La prochaine exposition des graphismes de l’artiste est programmé en octobre prochain à Bora Bora. Le visiteur pourra se plonger dans les lagons et les couchers de soleil du fenua du peintre Tvaite, c’est ainsi qu’elle signe.

 

De notre correspondant, Jean-Pierre Besse

 

 

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Retraites : Selon-vous, la réforme de la Protection sociale généralisée est-elle nécessaire, même si cela suppose des efforts de tous pour la survie du système ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete