Habillage fond de site

Ralph Apuarii, un touche-à-tout sans limites

mercredi 3 avril 2019

Ralph Apuarii est un homme à tout faire. (© Charles Taataroa)

Ralph Apuarii est un homme à tout faire. (© Charles Taataroa)


Il a été pendant vingt-trois ans chef de corps de la caserne des sapeurs-pompiers de Papara. Il a également été entraîneur de football féminin pendant plusieurs années jusqu’en 2011. Ralph Apuarii, 66 ans, se passionne aussi pour la greffe des arbres fruitiers, le ra’au Tahiti (médecine traditionnelle) ou encore pour la menuiserie.

Ralph Apuarii, 66 ans, est bien connu à Papara pour sa gentillesse et son humilité. Il a exercé plusieurs métiers et a pris sa retraite, il y a une quinzaine d’années. Son premier travail a été d’être menuisier au lycée Paul-Gauguin à Papeete pendant un an, avant de venir prendre un poste similaire au collège de Papara. Ensuite, il part pendant un an et demi à Fidji pour apprendre l’anglais. “Nous étions dix à l’époque. Cinq filles et cinq garçons à bénéficier de ce voyage pour apprendre à maîtriser l’anglais, explique t-il. C’est l’Église catholique qui a financé cette formation.”

À son retour, Ralph Apuarii change de voie et trouve un emploi à l’ancien hôtel Maeva Beach à Punaauia. “Je travaillais dans un des restaurants de cet hôtel en tant que caissier.” Puis, il change à nouveau de voie et trouve un emploi au Port autonome de Papeete où il fait un peu de tout. “Je m’occupais surtout du reboisement du site de Fare Ute, reprend notre homme à tout faire. Avec des collègues de travail comme l’ancien boxeur Manate, nous avons planté les aito qui se trouve aujourd’hui le long de la digue. C’est grâce à Rodrigue Le Gayic que j’ai pu travailler dans cet établissement.”

 

Retour à Papara

 

Après le Port autonome, Ralph Apuarii est revenu à Papara où il a grandi avec sa famille. Il a été recruté à la mairie en tant que menuisier par l’ancienne maire Tuianu Le Gayic. Puis, quelques années plus tard, il a changé de service et est devenu agent de police municipale. “À l’époque, je jonglais entre le métier de muto’i et pompier volontaire, raconte-t-il. Donc, un coup, on me voyait dans la tenue de muto’i, et la fois d’après dans celle de pompier. La commune de Papara ne disposait pas encore de centre de secours.”

Quand le conseil municipal a pris la décision de créer une vraie brigade de sapeurs-pompiers, “la commune m’a fait partir en France pour suivre la formation de chef de corps. Au retour, j’ai naturellement participé à la création du centre de secours”, reprend Ralph Apuarii.

Il exercera cette fonction pendant vingt-trois ans avant de prendre une retraite anticipée en 2004. “Lorsque j’étais en poste, j’ai mis en place une unité de jeunes sapeurs-pompiers. Nous étions la seule caserne dans les quarante-huit communes de Polynésie française à disposer d’un tel dispositif. Après, d’autres casernes ont suivi notre exemple comme celle de Punaauia. J’ai même envoyé mes jeunes pompiers en France”, se souvient-il.

En dehors de son métier, Ralph était entraîneur de football féminin. Il a suivi une formation pour exercer sa passion. Il a créé ensuite la section de football féminin de Papara qui a été sept fois championne de Tahiti. Il s’est également occupé de la section de Tahiti de football féminin. “Nous avons battu deux fois l’équipe championne de Nouvelle-Calédonie. La première fois ici même à Tahiti et la seconde à Nouméa.

En 2011, il décide de tout arrêter après que son équipe a été éliminée de la Coupe de monde. Toutefois, Ralph ne peut s’empêcher d’aller donner un coup de main à une de ses joueuses qui entraîne maintenant l’équipe de football féminin de Papara. “C’est plus fort que moi, même si la santé fait défaut.”

 

C.T.

 

ralph apuarii 2 CT Portrait Ralph Apuarii_3325 3 CT Portrait Ralph Apuarii_3338 4 CT Portrait Ralph Apuarii_3335 5 CT Portrait Ralph Apuarii3333

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Pensez-vous qu’un Tahitien peut enfin s’imposer à domicile cette année à la Tahiti Pro Teahupo'o ? Si oui, lequel ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete