Rangiroa – Inauguration du fare Adie à Avatoru

    mardi 9 février 2016

    La semaine du microcrédit de l’Adie Polynésie s’est achevée dans les îles, vendredi, par l’inauguration de la deuxième antenne de l’association, à Avatoru. Après l’ouverture de sa représentation à Hao en 2013 pour les Tuamotu du centre, l’Adie se rapproche des habitants des atolls de l’ouest en ouvrant une antenne à Rangiroa. Le bilan des financements de 2015 aux Tuamotu rapporte que plus de 54 millions ont été injectés dans l’économie locale.

    L’ouverture de cette seconde antenne est d’une très grande importance pour les Tuamotu de l’ouest : la commune de Rangiroa, qui englobe Makatea, Mataiva et Tikehau, compte 3 300 habitants, les quatre communes voisines, Arutua, Fakarava, Takaroa et Manihi, en abritent 5 600. Des populations extrêmement laborieuses qui vivent en majorité du coprah et de la pêche.
    L’antenne de l’Association pour le droit à l’initiative économique (Adie) à Rangiroa est installée dans les jardins de la mairie de Avatoru. C’est un petit fare de 36 m2 construit entièrement en bois de cocotier, qui a la particularité d’avoir été réalisé par un artisan de la commune. « Ce magnifique fare est très fonctionnel », a déclaré la directrice régionale de l’Adie, Wendy Mou Kui. « Il est appelé à recevoir tous les porteurs de projets qui se présenteront et ils sont fort nombreux. »
    La cérémonie d’inauguration s’est tenue en présence du 5e adjoint au maire de Rangiroa, des élus communaux de Tiputa et de Avatoru, du directeur des professionnels de la banque Socredo, Fred Corniglion, et de la représentante des affaires sociales.
    Les porteurs de projets financés par l’Adie, le responsable de l’agence de la banque de Tahiti, les mutoi de la commune, des personnes intéressées par un financement professionnel n’ont pas manqué l’invitation. Les autres partenaires de l’Adie se sont excusés de ne pas pouvoir être présents, compte tenu de leur charge de travail.
    La directrice régionale n’a pas manqué de rappeler le dernier bilan d’activité. « Les résultats de l’année 2015 aux Tuamotu nous confortent dans cette démarche », a-t-elle dit. « Les antennes et permanences ont déjà permis le financement de 142 porteurs de projets. On compte 34 petites entreprises ayant sollicité un financement de 14 959 276 Fcfp pour les communes associées de Rangiroa. »
    L’association entend œuvrer encore de longues années avec ses partenaires pour donner les moyens à ceux qui n’en ont pas de créer et pérenniser leurs entreprises et leur emploi.
    « L’ampleur de la tâche est encore grande », a répété l’équipe de l’Adie. « Nous faisons le pari que la création d’activité est une voie privilégiée pour reprendre pied dans le monde du travail. »

    De notre correspondant Jean-Pierre Besse

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete