Raroia : Gaston Teiva, un metua s’en est allé

    mercredi 7 janvier 2015

    C’est avec beaucoup d’émotion et de tristesse que les habitants de Raroia ont appris la nouvelle. Gaston Teiva, âgé de 57 ans a succombé à une crise cardiaque, dimanche, à 21h30, malgré tous les efforts tentés pour le réanimer. Il laisse derrière lui une grande famille : Armandine, son épouse, ses quatre petits-enfants, ses belles-filles Signa, Kamalani, Makalanie, Moea et ses cinq fils, Tamatea, Gilles, Teka et Kaliko et Tarapi qui travaillaient au côté de leur papa dans le secteur de la perle, et plus particulièrement dans la phase du collectage. Gaston leur a tout appris pour qu’ils puissent prendre la relève. Il avait lui-même débuté dans la perle il y a une vingtaine d’années et n’a jamais cessé cette activité.
    Gaston, natif des Tuamotu de l’Ouest (Kaukura, Aataki et Arutua) était venu s’installer sur l’atoll de sa compagne. Il ne l’a plus jamais quitté.
    Lundi matin, les amis et proches ont apporté leur soutien à la famille en deuil pour l’organisation des obsèques. Comme de coutume, les hommes ont confectionné le cercueil en quelques heures, pendant que d’autres creusaient la fosse dans le cimetière communal. À 12h30, après une dernière prière dans son foyer, le corps de Gaston Teiva a été porté par ses fils et amis jusque sur le camion communal puis déposé à l’église, suivi du cortège d’amis et de proches. Les obsèques ont été conduites par André, de la paroisse catholique Saint-Michel de Raroia, son ami de toujours. Les congrégations mormone et sanito étaient présentes également pour l’accompagner à sa dernière demeure. Le défunt a été ensuite inhumé dans le petit cimetière. Après les dernières prières et la bénédiction du cercueil, quelques-uns ont souhaité prendre la parole en l’honneur du disparu, évoquant un souvenir, adressant un message de soutien à la famille endeuillée. Le cercueil a ensuite disparu sous les fleurs et les poignées de sable. L’émotion était grande dans le cimetière. Après l’inhumation, les proches sont restés un long moment à se recueillir devant la tombe, en évoquant un grand de la perle, un bouliste, un bon vivant. C’est le portrait qu’on fait de Gaston, beaucoup d’habitants de l’atoll.
     
    Corinne Levy

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete