Raroia – Une journée sportive dédiée aux vahine

    lundi 20 juillet 2015

    Après l’ouverture du Heiva dédié aux enfants, mardi 14  juillet, l’association Heiva i Raroia a poursuivi ses festivités avec une journée entièrement dédiée aux vahine.

    > Courses de pirogues V6 et V1

    C’est une matinée ensoleillée qui attendait les 18 rameuses, issues pour moitié du village et du motu voisin où elles résident et travaillent (ferme perlière Paul Yu). Trois équipes étaient en lice pour la course de V6, deux villageoises et une du motu. En tenue locale, eIles ont pris d’assaut le lagon de Raroia, sous les encouragements des supporters embarqués sur les bateaux suiveurs, pour une compétition très attendue. Faute de pirogues suffisantes au village, la Team Paul Yu a accepté de ramer deux fois pour affronter les équipes inscrites. Et malgré ce handicap, elles ont remporté les courses successives. Après quelques minutes de récupération, quatre vahine déjà inscrites dans la course de V6 se sont illustrées sur la course de V1, toutes issues de la Team Paul Yu. Les jeunes femmes ont fait preuve d’une grande résistance et ont dû faire face à un soleil de plomb et une mer  d’huile. Sur une distance de près de cinq kilomètres, les rameuses ont su puiser toute l’énergie pour remporter la victoire.

    > Décorticage de coprah

    Réparties en trois équipes de trois, les jeunes femmes, en tenue locale, ont débuté l’épreuve dès le coup de sifflet donné par Enerico à 13 heures. En relais, chaque coéquipière avait un rôle bien précis. La première devait dans un premier temps courir vers un sac de coprah pour casser les cocos avec sa hache. Les autres devaient ensuite décortiquer 30 cocos et placer leur noix dans un sac à coprah. Une épreuve qui révèle une habitude acquise dès l’enfance. Mais pour autant, les ampoules et les petites coupures ont eu raison de leur adresse. Un jeu d’habileté et de rapidité qui nécessite une organisation de l’équipe pour gagner un maximum de temps. Les neuf vahine, qui avaient presque toutes ramé en matinée, n’ont pas failli à la tâche. Pour donner une petite note de masculinité à la fête, et faire preuve de parité, le comité organisateur avait réservé une épreuve masculine, qui a été aussi très appréciée des spectateurs. De nombreuses femmes étaient là pour les soutenir avec ferveur.

    > Tournoi de volley-ball féminin

    Les vahine rameuses, rejointes par d’autres sportives, se sont ensuite mesurées dans un tournoi de volley-ball débuté aux alentours de 10 heures, puis repris une fois les épreuves de coprah achevées. En équipe de trois, six équipes se sont rencontrées sur le terrain. Le tournoi, qui s’est achevé à 16 h 30, n’a pas sonné la fin de cette journée. Enerico leur avait réservé une dernière épreuve. Une course de relais à l’allure d’un triathlon. Une course courte mais sans pitié pour les vahine sportives de cette journée. L’épreuve, débutée sur la route, s’est poursuivie par une nage de 100 mètres dans le lagon pour s’achever sur le sable, pour la joie de tous.

    De notre correspondante Corinne Levy

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete