Raymond Graffe : “Je ne comprends pas leur démarche”

    vendredi 12 août 2016

    graffe

    “Je vais continuer à siéger dans ce comité de pilotage afin de pouvoir connaître véritablement le projet et acter d’autres propositions au projet Écoparc, parce qu’il y a du bon dedans”, explique Raymond Graffe. (Photo : archives LDT)


    Écoparc : la position de l’association Haururu

     

     

    L’association Haururu organise un rassemblement demain pour manifester son opposition au projet Écoparc, comprenez-vous sa démarche ?

    Je ne comprends pas cette démarche parce que rien n’a été acté jusqu’à présent, c’est encore à l’état de projet. Donc je pense que les membres de Haururu ont raté le coche de cette action en ameutant la population.

    Maintenant, combien d’habitants de Papeno’o seront présents, combien de l’extérieur ? On ne sait pas trop. S’il faut le faire, qu’on amène un huissier, à ce moment-là, on va véritablement comptabiliser toute la population de Papeno’o et on verra.

    Mais là, ils font tellement de bruit, la caravane passe et elle passera encore, elle fera son chemin.

     

    Quelle est votre position quant au projet Écoparc ?

    Depuis septembre dernier, l’association Haururu a voulu rappeler ses anciens présidents, et au lieu de les appeler avec la dénomination occidentale président d’honneur, on a préféré mettre un nom polynésien. On les appelle donc les matuatua.

    Le 26 septembre dernier, ça a été mis en place dans le cadre de Haururu pour les huit présidents. Il y en avait six qui étaient présents et le rituel a été fait dans le marae de la haute Papeno’o avec tout ce qu’il faut. Chacun a été oint d’huile pour que leur témoignage reste à jamais sacré dans le marae.

    J’ai été nommé ra’atira, donc grand chef, des matuatua. À partir de là, je fais partie du conseil d’administration de Haururu. Et là, on vient d’avoir un conseil d’administration le 3 août, et ils me disent non, tu ne fais pas partie du conseil d’administration de Haururu.

    Alors je n’y comprends vraiment plus rien, mais ce n’est pas grave. Mais effectivement, le conseil et le président actuel de Haururu, qui est Alphonse Faufau, m’ont nommé comme membre faisant partie du comité de pilotage du projet Écoparc.

    Cinq réunions ont été tenues et la seule décision qui a été actée, c’est que les sites archéologiques de Fare Fenua soient sous la direction de Haururu. Quant au reste du projet Écoparc, ce n’est pas acté. Depuis, Haururu se lève pour tenir une conférence de presse.

    Haururu m’a exclu mercredi dernier, pas de l’association, mais de pouvoir la représenter dans le comité de pilotage. Mais j’y serai toujours au titre de mon association issue de Papeno’o et des héritiers des chefs coutumiers.

    Je vais continuer à siéger dans ce comité de pilotage afin de pouvoir connaître véritablement le projet et acter d’autres propositions au projet Écoparc, parce qu’il y a du bon dedans.

     

    Propos recueillis par R.O.

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete