Habillage fond de site

Bannière sur-titre PI

Recensement 2017 – Enquête avec le sourire et en toute confidentialité

mercredi 23 août 2017

recensement

Le recensement 2017 bat son plein dans la population, malgré quelques réticences. (© Jean-Luc Massinon)


Malgré quelques réticences, les agents du recensement 2017, débuté il y a une semaine, sont globalement bien reçus par la population. En votre absence, un avis de passage est déposé après quelques tentatives et un rendez-vous peut être fixé. L’Institut de la statistique garantit la confidentialité des données et assure l’absence de question indiscrète.

Lancé voilà maintenant presque une semaine, le recensement 2017 avance bien sur le terrain. Certaines équipes d’agents recenseurs ont déjà atteint la moitié de leur quota d’enquêtes ; et nul doute que le travail sera terminé à la fin de la campagne, le 13 septembre. Il faut dire que l’accueil dans les foyers est globalement bon, même s’il y a toujours quelques récalcitrants.

Avec leur casquette et leur tee-shirt verts, et leur sourire, les agents ont surtout bénéficié de la rentrée scolaire.

Les familles étaient revenues de vacances et les parents, encore en congés pour finaliser les préparatifs, étaient souvent présents.

 

Les fuites d’informations punies pénalement

 

Hier matin, comme la soixantaine d’agents recenseurs recrutés pour Mahina, Hinanui et Tatiana étaient de nouveau dans les quartiers.

Avant de prendre la route de Supermahina, les deux jeunes femmes sont allées déposer les dossiers de la veille auprès de leur contrôleur Tiaitau.

Le jeune homme a la charge de vérifier la bonne rédaction des fiches et de saisir les données dans un ordinateur.
Dans la salle située au-dessus de la police municipale, mise à disposition par la mairie, c’est l’occasion de faire le point sur l’avancement des enquêtes, d’évoquer quelques cas particuliers et de signaler les refus.

Ils ne sont pas nombreux, mais le contrôleur, voire le superviseur de la zone, va devoir retourner voir l’administré pour le convaincre de donner les informations en lui assurant leur confidentialité.

Une fuite d’informations engagerait pénalement les responsables, et les techniciens de l’Institut de la statistique de la Polynésie française (ISPF) et les missionnaires métropolitains de l’Insee attachent une grande importance à cette garantie de la confidentialité.

Hinanui et Tatiana ont également trouvé quelques portes closes les premiers jours. Alors, hier matin, elles sont repassées, servitude par servitude, maison par maison. Hinanui a pu fixer un rendez-vous avec une habitante des hauteurs.

L’entretien n’a duré qu’un quart d’heure. Tatiana n’a pas eu cette chance, alors sur le portail fermé, elle a laissé un avis de passage et un contact pour qu’un rendez-vous puisse être trouvé. Les agents recenseurs n’hésitent pas à repasser en fin de journée.

La veille, les filles avaient rempli des fiches jusqu’à presque 21 heures. Tout le monde prend sa mission au sérieux. Aussi, encore une fois, le meilleur accueil doit leur être fait. 

J.-L.M.

 

recensement

53
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

C'est la semaine de la mobilité, dans votre quotidien, faites-vous des gestes comme :

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete