Habillage fond de site

Record battu : 2 994 kilos de déchets ramassés à Fare Ute

lundi 28 août 2017

environnement détritus pollution

Ramassage des déchets le long de la digue de Motu Uta, un site très pollué. (© John Hiongue/LDT)


La sixième édition de l’opération Clean up the World s’est déroulée samedi dernier, à Fare Ute, à Papeete. Près de 3 000 kilos de déchets ont été ramassés lors de cette opération de nettoyage. L’objectif : sensibiliser la population à la préservation de l’environnement.

Pour la sixième année consécutive, le magasin Nautisport, qui commercialise la marque Nippon Suzuki, a organisé, samedi dernier, dans la zone de Fare Ute, à Papeete, une opération de nettoyage et de propreté baptisée Clean up the World. Il s’agit d’une action de protection de l’environnement à caractère mondial et soutenue par la firme japonaise Suzuki.

Localement, le magasin Nautisport a fait appel à tous ses revendeurs agréés, ainsi qu’aux bénévoles, pour participer à cette action d’envergure.

“Nous avons pu constituer 33 équipes, composées chacune de trois à quatre personnes. Plus de cent bénévoles ont pris part à la sixième édition de cette opération, qu’on réalise une fois par an. L’année dernière, on avait récolté 800 kilos de déchets. Cette année, nous avons les membres du collectif Nana sac plastique avec nous. C’est la première fois qu’ils viennent. C’est aussi la première fois qu’on utilise des sacs de coprah et non plus des sacs plastique pour mettre les déchets”, explique la chargée de communication chez Nautisport, Maeva Tamahahe.

Les 50 sacs en toile de jute fournis gracieusement par l’Huilerie de Tahiti étaient insuffisants pour stocker tous les déchets ramassés. Les équipes ont donc dû revenir les vider sur le parking de Nautisport, où s’est effectuée la pesée finale. Car ce ne sont pas moins 2 994 kilos de déchets qui ont été récoltés lors de l’opération. Les bénévoles ont ramassé des pneus, des bouteilles en verre et en plastique, des canettes, des cartons, des batteries… Des déchets bien souvent abandonnés sur place depuis des années. 

“La communication pendant dix jours a bien fonctionné ainsi que les articles dans La Dépêche de Tahiti. Nous sommes également sur Facebook. Chaque année, on compte au moins vingt bénévoles mais cette fois-ci, on a largement dépassé ce chiffre”, poursuit-elle.

L’objectif de l’opération, outre le nettoyage, est avant tout de faire prendre conscience aux gens qu’on vit dans un cadre magnifique, qu’il est dommage de polluer.

 

Team Suzuki vainqueur avec 557 kilos

 

En une matinée, l’unique benne de la Tahitienne de secteur public (TSP) était remplie de déchets. Le ramassage s’est effectué depuis les feux tricolores de Fare Ute au niveau de la rivière de la Papeava jusqu’au bout de la digue à Motu Uta. Beaucoup d’enfants étaient présents, accompagnés de leurs parents. Fenua Ma a fourni les chasubles. Le comité organisateur a, quant à lui, distribué des tee-shirts et des gants à tous les participants.

“L’idée de faire cette opération vient de Suzuki. Cela se déroule dans le monde entier, toujours entre les mois de juillet et août. On n’est pas obligé de la faire mais on est partenaire”, conclut Maeva Tamahahe.

Un petit concours a été mis en place entre les 33 équipes afin de savoir laquelle allait ramasser la plus grande quantité de déchets. Après la pesée sur une balance à crochet, c’est la Team Suzuki qui est ressortie vainqueur avec 557 kilos de déchets récoltés. Comptoir polynésien arrive à la deuxième place avec 421 kilos et enfin le collectif Nana sac plastique arrive troisième avec 314,5 kg. Tous ont été récompensés par des lots. Rendez-vous est pris pour la septième édition l’année prochaine.

De notre correspondant J.H.

 

 

1176
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Le Pays a lancé l'opération "plage propre", vous sentez-vous concernés ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete