Redécouvrez Papeete en 1974…

    jeudi 14 mai 2015

    “On a été piégé par notre société orale. Et moi, je ne veux pas tomber dans ce piège. Donc tant que je peux rattraper un peu de toute cette histoire contemporaine, je vais plus ou moins inciter les gens… C’est tellement important. C’est une responsabilité lourde pour leur progéniture.”
    C’est un appel que lance Michel Buillard, l’année où la commune qu’il dirige depuis 1995 fête ses 125 ans. Cet anniversaire sera célébré par une exposition photos qui se déroulera du 19 au 29 mai.
    Le tavana de Papeete souhaiterait, en effet, recueillir auprès des familles des archives et des photos, conservées peut-être au fond d’une malle, dans un grenier, un tiroir, pour “entretenir le devoir de mémoire”.
    “On essaie depuis deux décennies de sensibiliser toutes les familles de Papeete. Ces dernières commencent maintenant à donner leurs photos.”

    C’est d’ailleurs l’une d’elle, la famille Chaveroche, qui a permis de monter l’exposition “Redécouvrez Papeete en 1974”, grâce aux images prises par Yann Chaveroche.
    Ce photographe amateur, arrivé à Tahiti en 1973, a fait plusieurs métiers, dont enseignant. Il a aussi été entrepreneur jusque dans les années 2000, avant de rentrer dans le sud de la métropole. Yann Chaveroche a, en fait, immortalisé des endroits “qui paraissaient banals à l’époque, mais qui aujourd’hui prennent une dimension originale”, comme l’a expliqué son fils, mardi, lors d’une conférence de presse, tenue à l’hôtel de ville, présentant l’exposition.
    Organisée par le bureau de la documentation et des archives de la ville de Papeete, dirigé par Vaihere Tehei, cette exposition permettra de découvrir, au travers de 35 photos, “un travail de maquette, qui a été réalisé à partir de photos de 1974, des photos comparatives, de 2015, au même emplacement”. “Et l’encadrement est une essence de bois.”

    Randonnées vertes

    Le bois. C’est l’autre aspect du rendez-vous. En partenariat avec Daniel Duprat, un ébéniste résidant à Papara, la mairie a pris l’initiative d’imprimer ces photos sur des panneaux en PVC sur lesquels figure en fond une image de l’essence d’arbres polynésiens.
    “C’est un échantillon de bois qui nous a été prêté par l’ébéniste Daniel Duprat, qui nous a permis de prendre la photo et de faire le montage”, explique Vaihere Tehei.
    “Donc, on a fait comme si c’était un cadre avec les deux photos comparatives. Au-delà de cette simple impression sur PVC, on a développé des fiches descriptives de l’arbre. Et pour cela, nous avons la participation de Jean-François Butaud, qui est un ingénieur forestier. Il a participé à la correction. Daniel Duprat a aussi prêté des objets qu’il fabrique, cela nous permettait de faire comprendre le bois, l‘échantillon et ce que l’on peut faire avec.”

    Cette initiative permet également de rebondir sur un autre projet qui permet de “faire un inventaire dans la ville de Papeete, parce que, contrairement à ce que l’on peut penser, il y a encore beaucoup de bois précieux”, explique Vaihere Tehei. “L’objectif est d’identifier ces arbres-là et, à terme, de pouvoir effectuer des petites randonnées vertes.”

    Des randonnées qui, un jour, permettront peut-être d’amener les curieux devant les portes d’un musée de la ville de Papeete où seront recensés la mémoire et le passé des habitants. Le projet serait en cours.  Reste à toucher du bois.

    Karim Mahdjouba

    PRATIQUE

    Redécouvrez Papeete en 1974 est une exposition qui se tiendra du 19 au 29 mai.
    Ouvert de 9 heures à 17 heures (sauf les samedi et dimanche), dans la salle annexe des mariages, située au premier étage de l’hôtel de ville de Papeete.

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete