Surf – Tahiti Teahupo’o Challenge : Un régal à Hava’e !

    mercredi 26 avril 2017

     

    Tahiti Teahupo’o Challenge

    Le Tahitien Nicolas Poilvet devra trouver
    la force d’élever encore son niveau
    au round 4 face au Hawaiien Dave Hubbard et au Sud-Africain Jared Houston. (© JBS Pictures/Tahiti Iti Surf Club)

    Ils se sont tous régalés ! Les compétiteurs, le public, les internautes… et même les deux commentateurs de TNTV, qui se sont époumonés tout au long de la journée pour nous faire partager, sur leur site Internet, la deuxième étape du tour mondial de bodyboard. La Tahiti Teahupo’o Challenge, deuxième édition, qui a été lancée lundi avec les trials et le round 1, s’est poursuivie, hier, avec le round 2 et une partie du round 3 dans des vagues qui ont avoisiné les 4 m le matin.

    Et l’incontournable chef d’orchestre Max Wasna et son staff du Tahiti Iti Surf Club ont encore une fois été impériaux dans l’organisation. Les “local boys” n’avaient plus qu’à fracasser le spot de la passe de Hava’e.
    Tahurai Henry, Thibault Casabianca, Nicolas Richard et le Hawaiien Ryan Gallina, Tahitien de cœur, tous les quatre directement qualifiés lundi au round 3, ont été rejoints hier par Hitoti Henry, Manea Fabisch, Nicolas Poilvet, Angelo Faraire, Julien Miremont et Nai Oliver.

    Les séries monstrueuses du jour ont malheureusement fait des victimes dans le camp tahitien avec les éliminations au round 2 des repêchages de Tumuria Taerea et Alvino Tupuia face
    aux Hawaiiens Dave Hubbard (15-11,47 pts) et Patrick Orr (14,77-4,33) et de Sham Koua Raitahi face à l’Espagnol Alex Uranga (18,67-10,73).

    Les trois Tahitiens n’ont pas assez exploité les tubes qui se sont offert à eux.
    Puis l’ambiance a encore été plombée lorsque Cédric Estall, finaliste l’an dernier, s’est fait sortir par l’Australien Lewi Finnegan (14-4,83 pts).
    Là, il fallait absolument désamorcer cette situation peu réjouissante.
    C’est ce qu’ont fait Nicolas Poilvet et Julien Miremont au round 3.

    Ils ont imposé leurs arguments imparables face respectivement au Hawaiien Tanner Mc Daniel (15,50-15,20 pts) et au jeune Tahitien Manea Fabish (13,17-12,77) pour se faufiler au quatrième round (le vainqueur de chaque série est envoyé directement en quarts, les autres en repêchage au round 5, NDLR).

    Quant à Tahurai Henry, Nai Oliver et Angelo Faraire, ils abdiquaient après avoir offert une prestation digne de leur niveau.
    Vainqueurs ou vaincus, ces gaillards tahitiens ont tous basculé dans le camp des cracks hier.
    À noter que la prouesse du jour a été réalisée par l’Australien Paul Blaz qui a sorti le triple champion du monde et tenant du titre à Teahupo’o, le Hawaiien Jeff Hubbard (15-14,43 pts).

    Les “local boys” encore en vie à la Tahiti Teahupo’o Challenge continuent inlassablement à exploiter et à polir leur talent…

     

    M.Tr.

     

    Capture d’écran 2017-04-26 à 15.03.57

     

     

    Capture d’écran 2017-04-26 à 15.04.57

        Edition abonnés
        Le vote

        Recensement : Êtes-vous prêt à répondre à toutes les questions même intime malgré une garantie de l'anonymat ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete