Habillage fond de site

Rencontre avec Béatrice Peyrissaguet maire par intérim de Papara

mercredi 12 juin 2019

Béatrice Périssaguet, maire par intérim de Papara. Photo : Charles Taataroa

Béatrice Périssaguet, maire par intérim de Papara. (Photo : Charles Taataroa)

Nous l’avons rencontré hier après-midi à la mairie de Papara où elle gère les affaires de la commune depuis le 6 juin, suite à la confirmation par le tribunal administratif de Papeete, de la démission d’office de l’ancien maire Putai Taae.

Pour mémoire, ce dernier a été condamné par le tribunal correctionnel dans la gestion de l’association culturelle Ia Ora Papara à 18 mois de prison avec sursis, deux millions de francs d’amende et deux ans d’inéligibilité pour prise illégale d’intérêts et recel d’abus de confiance.

Depuis la confirmation de sa peine, Putai Taae a formulé un pourvoi en cassation devant le Conseil d’État et espère toujours reprendre les manettes de la commune de Papara. En attendant la fin de la procédure, c’est sa première adjointe Béatrice Peyrissaguet qui assure les fonctions de maire par intérim.

Béatrice Peyrissaguet est infirmière à domicile à Papara depuis 17 ans. Une fonction qui lui permet d’être en contact permanent avec la population.

 

Comment vous appréhendez cette fonction de maire par intérim de Papara ?

Appréhension c’est un grand mot. On va dire que je prends l’intérim et on va continuer à travailler pour que la commune de Papara continue à vivre, puisque c’est le rôle premier du maire. J’assure cette intérim en attendant la suite de la procédure judiciaire que l’ancien maire Putai Taae a enclenché.

 

Vous vous attendiez à assurer un tel rôle ?

Pas du tout. On attendait le délibéré de la première l’audience le 7 mai où le tavana Putai Taae a été déclaré inéligible pour deux ans. Du coup, la notification est tombée le 15 mai et depuis cette date la fonction de maire par intérim que j’assume aujourd’hui prenait effet.

 

On sait combien de temps tout ça va durer ?

De fait, je devrais assurer l’intérim de maire de Papara jusqu’à la fin complète de la procédure. on sait déjà qu’il (Putai Taae) a fait appel de la décision du tribunal administratif et qu’il a fait un pourvoi en cassation.

 

C’est une procédure qui peut durer jusqu’à l’année prochaine ?

Éventuellement. Je ne connais la durée de la procédure. Mais le haut-commissaire et la subdivision administrative des îles du Vent ont bien affirmé que l’intérim sera assuré jusqu’à la fin complète de la procédure judiciaire.

 

Comment se passe vos relations avec l’équipe de la majorité ?

En fait, j’essaie de faire en sorte que tout se passe bien. Qu’il n’y ait pas de perturbations au niveau des services. Je prends de bonnes décisions pour le bien des services et la commune.

 

Quelles sont vos priorités au niveau de la commune ?

Nous avons des avenants à faire passer pour régulariser la situation des travaux de reconstruction de l’école Apatea. L’objectif est de faire en sorte que les entreprises soient payées pour que les travaux puissent continuer. La remise des clés est prévue à la fin de l’année. Nous avons le dossier de la réhabilitation de l’école de Tiama’o aussi.

Nous allons aborder aussi l’organisation du prochain Heiva i Papara. Donc, nous avons énormément de dossiers en cours.

Nous avons eu confirmation aussi que même pendant cette phase d’intérim, on pouvait mettre en place un conseil municipal. Du coup, nous allons programmer tout ça pour que les institutions tournent et ne soient pas bloquées. Donc il y a des délibérations à faire voter.

 

Par rapport aux prochaines élections municipales, est-ce vous avez déjà pris une décision ?

Ce qui est certain, je ne présenterais pas de liste. J’assure l’intérim jusqu’au jour où on me dira c’est fini, il faut élire un nouveau maire.

 

Mais est-ce vous allez vous présenter s’il faut élire un nouveau maire en attendant les prochaines élections ?

La logique veut que oui pour continuer le travail de l’équipe constitué par Putai Taae. Oui, dans ce cas là, je me présenterais. Mais pour l’échéance de 2020, je n’ai pas encore pris de décisions. Sinon lors du prochain conseil municipal, nous allons accueuillir deux nouveaux conseillers suite à la condamnation pour inéligibilité des deux anciens élus: Jean Torohia et Charles Villierme.

Les suivants de listes vont prendre leur place. Il s’agit de Yolande Choune et Rono Kokovi.

 

Propos recueillis par C.T.

 

 

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Pour cette rentrée scolaire, vous avez fait le plein de cartable :

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete