René Bidal : le nucléaire, un “sujet légitimement sensible”

    mardi 7 juin 2016

    Un “facilitateur”, celui qui mettra de l’huile dans les rouages entre l’État et le Pays, à chaque fois que cela sera nécessaire. C’est ainsi que le haut-commissaire a défini une partie du rôle qui sera le sien, hier matin, en présence des responsables des rédactions des médias locaux, qu’il avait conviés à une rencontre.

    Après une première semaine ponctuée de nombreuses rencontres, René Bidal dit avoir pu enrichir sa compréhension du fenua “au-delà de ce [qu’il avait] pu lire”.
    Si le haut-commissaire indique n’avoir pas de feuille de route particulière, les orientations prononcées par le président de la République, le 22 février, sont une priorité et devront avancer à bon rythme, a-t-il souligné.

    Concernant le fait nucléaire, René Bidal considère qu’il s’agit d’un “sujet légitimement sensible et passionnel” et qu’il sera question de faire en sorte que la loi Morin soit “davantage appliquée”, “dans un calendrier le plus proche possible”.
    Dans quelques jours, il fera son premier déplacement, à Raiatea, suivi d’une mission de quelques jours aux Marquises.

    Y.R.

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete