Les repas de 2 400 élèves de Moorea en sursis

    mercredi 3 mai 2017

    cantine

    Un préavis de grève à la fédération Tau tama here qui gère les repas dans les cantines. (© archives LDT)

    Un préavis de grève issu de la Confédération des syndicats indépendants de Polynésie (CSIP), déposé vendredi dernier au président de la fédération Tau tama here, Heifara Nahei, qui a en charge la gestion des sept cantines scolaires de Moorea, sera effectif demain à 0 heure, c’est-à-dire cette nuit. Ce préavis fait suite à la décision du conseil municipal en date du mois d’octobre dernier de reprendre en main la gestion des cantines scolaire de Moorea à compter du 1er juillet suite à des problèmes de gestion constatés par la commune de Moorea.

    Afin de lever toute ambiguïté, Evans Haumani, maire de Moorea, et son directeur de cabinet Mariano Atiu ont rencontré la presse afin de faire le point sur cette reprise de la gestion des cantines en régie directe et les conséquences sur le personnel actuellement sous contrôle de la fédération.

    “Tau tama here compte 42 employés, dont quatre en CDD sont actuellement régis par un statut privé lié à l’hôtellerie. En passant par une gestion en régie directe communale, les employés seront régis par un statut public avec toute la réglementation qui va avec. La commune a décidé de recruter 34 personnels qui sont actuellement employés par la fédération Tau tama here. Quatre partiront à la retraite et le contrat des quatre CDD ne sera pas reconduit.”

    Il s’agit, précise le maire, d’un recrutement et non d’un transfert du fait du changement de statut. “Tous les employés seront rémunérés seront les conventions qui régissent le domaine public. Ce qui entraînera des baisses de salaire pour certains. Pour ne pas pénaliser ces employés, le maire accordera une prime dite d’indemnité différentielle afin qu’ils ne perdent pas au change. Cette prime sera rabaissée au fur et à mesure que l’employé montera en grade.”

    Une réunion a eu lieu jeudi dernier en présence des délégués syndicaux et du président de Tau tama here, mais elle n’a pas pour autant réglé le problème puisque la CSIP a déposé son préavis de grève une heure après. Une autre réunion d’information, cette fois-ci destinée aux employés de Tau tama here, devait être organisée par le maire aujourd’hui, à 13 h 45, à Afareaitu. On en saura certainement davantage sur le maintien de la grève à son issue.

    Tau tama here sert chaque jour 2 400 repas aux enfants grâce à une subvention communale de 58 millions de francs versée annuellement.

     

    De notre correspondant J.R.

     

     

        Edition abonnés
        Le vote

        Selon vous, que faudrait-il faire pour améliorer les transports en commun ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete