Réprésentants juniors – Comme les grands, les juniors visent le tourisme et l’environnement

    jeudi 31 mars 2016

    Pendant deux jours, l’hémicycle de Tarahoi voit s’installer les représentants juniors en lieu et place des habituels représentants de l’assemblée de la Polynésie française. Une opération menée tous les deux ans en partenariat avec la présidence du Pays, de l’assemblée, du CESC et de la Fédération des œuvres laïques.
    Cinquante-sept élèves des classes de CM1 et de CM2 de l’enseignement privé et public de toute la Polynésie ont été désignés par leurs camarades et travaillent depuis deux mois à deux propositions de textes, l’une sur le tourisme, l’autre sur l’environnement.
    Hier, les élus ont travaillé en commissions législatives sur ces textes. “Des débats très animés”, en témoignaient les habitués de ces séances, avant d’élire leur président. Par trente voix, c’est Alexandre Guardia qui s’est fait élire.
    Ce matin, avec autant d’application, et manifestement autant d’indiscipline que leurs aînés, les représentants juniors se retrouvent pour exercer leur fonction de législateur en votant leurs deux textes. Des questions seront aussi posées au président de l’assemblée de la Polynésie française, Marcel Tuihani, et la ministre de l’Éducation, Nicole Sanquer.

    Bertrand Prévost

    Les deux propositions

    Environnement marin. Une proposition de délibération est faite pour “éduquer toute la nouvelle génération en instaurant des aires marines éducatives dans toutes les communes (ou groupement de communes) et en généralisant à toutes les écoles et établissements scolaires le rattachement à une aire marine éducative (…) Instauration d’une formation préalable à toute exploitation commerciale des ressources marines.”
    Tourisme. Proposition de délibération pour améliorer l’accueil des touristes dans les centres-villes.
    Les enfants pointent du doigt ce que les adultes (souvent non élus) dénoncent régulièrement : manque d’infrastructures, faible mise en valeur de la culture, fermeture des magasins le week-end ou trop tôt en soirée, manque de manifestations culturelles, etc. La proposition de délibération demande donc “à rendre les villes plus propres en rénovant les façades et en restaurant routes et trottoirs, à demander l’ouverture des magasins le week-end au moins une fois par mois, à créer de vrais centres touristiques avec musée, aquarium et restaurants, la remise en circulation des trucks pour des tours autour de l’île, la mise en place de parcours découverte.”

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete