Habillage fond de site

La République en marche soutiendra Édouard Fritch

vendredi 23 février 2018

2-GVT-MACRON-FRITCH-OK-1-640x357

Pas d’investiture officielle, mais un soutien à la liste Tapura menée par le président du Pays : c’est semble-t-il la décision qui a été prise hier jeudi à Paris, par Christophe Castaner, délégué général du parti fondé par Emmanuel Macron. Une décision qui devrait être confirmée mardi, lorsque Christophe Castaner sera revenu de Guyane où il se rend ce weekend dans le cadre d’une élection législative partielle. Les choses seraient ainsi un peu plus claires, après le faux départ des personnalités polynésiennes qui se réclamaient du parti présidentiel. Son référent Heimana Garbet, sans doute trop débutant et pas assez connu, avait cru bien faire en s’entourant de Bruno Sandras et Teiva Manutahi. Flop aussi retentissant que prévisible. Heimana Garbet se fait exclure du mouvement en janvier dernier et remplacer, à titre intérimaire, par Maeva Salmon. Celle-ci devrait se voir confirmée dans cette fonction dans les semaines qui viennent.

Ce soutien va-t-il avoir une incidence sur la composition de la liste du Tapura pour les élections territoriales, qui doit être annoncée le 17 mars prochain ? La République en marche a beaucoup insisté sur l’exemplarité : pas de candidats ou de ministres ayant fait l’objet de condamnations, et démission à la moindre mise en examen. L’exigence sera-t-elle la même qu’en métropole, ou allons-nous assister à la naissance d’une énième exception locale? En Polynésie française, faire un casting politique dans ces conditions, c’est quasiment mission impossible. Le Tapura Huiraatira compte dans ses rangs des personnes ayant eu maille à partir avec la justice, à commencer par son président définitivement condamné pour détournement de fonds publics dans les dossiers de Radio Maohi et mis en examen dans un dossier de distribution d’eau à Pirae, ou Gaston Tong Sang condamné l’an dernier dans l’affaire des emplois cabinet de la présidence. C’est sans doute ce qui fait la différence entre un soutien et une investiture.

C.P

 

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Retraites : Selon-vous, la réforme de la Protection sociale généralisée est-elle nécessaire, même si cela suppose des efforts de tous pour la survie du système ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete