Habillage fond de site

Retrait des œufs d’un élevage de la Presqu’île

vendredi 14 juin 2019

oeufs

(Photo : archives / DR)

La direction de la santé a été informée de l’infection confirmée de dix personnes par le germe Salmonella enteritidis et de 15 autres personnes probablement contaminées également. Les symptômes présentés sont les suivants : nausées, vomissements, diarrhées, douleurs abdominales dans les heures qui suivent, parfois fièvres prolongées et maux de tête sur plusieurs jours.

L’explication de la difficulté à trouver des oeufs en station et en grande surface depuis quelques jours. Les résultats de l’enquête montrent que toutes ces personnes ont consommé un produit à base d’oeufs non cuits de la marque Les extras de la Presqu’île issus de l’élevage de pondeuses SCEAP Taravao (numéro d’agrément figurant sur la boîte d’oeufs : n° 2035 PF) et que cet élevage est infecté par la Salmonella enteritidis.

L’exploitant a décidé, par mesure de précaution, de procéder auprès de ses distributeurs au retrait du marché de tous les oeufs produits par son élevage ainsi qu’au rappel des oeufs de la marque Les extras de la Presqu’île auprès des consommateurs acquéreurs.

Les services de contrôle se chargent de vérifier auprès des distributeurs la bonne réalisation de cette opération de retrait/rappel.

Cette même exploitation avait déjà été touchée en 2016, comme d’autres à la Presqu’île et à Papara et tout le monde se souvient encore de l’épidémie qui avait touché de nombreuses exploitations en 2011 et qui avait conduit les autorités à commander des abattages massifs de poules pondeuses, de poussins, ainsi que la destruction des oeufs.

Pour toute information complémentaire, vous pouvez contacter le service consommateurs de votre distributeur.

Il est recommandé aux personnes qui détiendraient des oeufs de la marque Les extras de la Presqu’île de les consommer bien cuits, de se laver les mains après manipulation, ou de les détruire, ou encore de les rapporter au point de vente où ils leur seront remboursés.

Les personnes qui auraient consommé des préparations à base d’oeufs non cuits (mayonnaise maison, pâtisseries non cuites, tiramisu, …) ou peu cuits (oeufs à la coque ou omelette baveuse par exemple) et qui présenteraient de la fièvre accompagnée de douleurs abdominales et de diarrhées sont invitées à consulter leur médecin traitant en lui signalant cette consommation.

Les enfants en bas âge, les personnes âgées, les femmes enceintes et les personnes immuno-déprimées doivent être particulièrement attentives à ces symptômes. Ils peuvent évoquer une salmonellose, maladie qui peut parfois être grave.

 

Bertrand Prévost

 

 

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Pensez-vous qu’un Tahitien peut enfin s’imposer à domicile cette année à la Tahiti Pro Teahupo'o ? Si oui, lequel ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete