Habillage fond de site

Revendu aux enchères, le catamaran contenait encore de la cocaïne

vendredi 29 décembre 2017

Les 809 kilos saisis en janvier représentaient une saisie record pour la Polynésie.  Il a grimpé d’un kilogramme avec la découverte du nouveau propriétaire. (© archives douanes)

Les 809 kilos saisis en janvier représentaient une saisie record pour la Polynésie. Il a grimpé d’un kilogramme avec la découverte du nouveau propriétaire. (© archives douanes)

Le 19 janvier, le catamaran Kalenda était arraisonné au large des Marquises par le Prairial et 640 kilogrammes étaient retrouvés, cachés à bord. Quatre jours plus tard, 809 kilogrammes de cocaïne étaient saisis à bord du Mojito, un catamaran du même type, qui venait d’accoster à la marina de Arue.

Une saisie record en Polynésie, laquelle vient encore de grimper légèrement la semaine dernière, avec la découverte stupéfiante et insolite réalisée par le nouveau propriétaire du cata. En effet, alors que le skipper du Mojito et les deux hommes à bord du Kalenda ont été transférés à Paris pour répondre aux interrogations du GIRS qui mène cette enquête, le voilier est resté longtemps à la marina de Arue dans l’attente que la justice décide de son sort.

Et, le navire ayant visiblement livré toutes les informations nécessaires à l’instruction, il a finalement été décidé de le revendre aux enchères. La semaine dernière, il a donc trouvé preneur.

Après en avoir pris possession, selon nos informations, le nouveau propriétaire a entamé un nettoyage de fond. C’est alors qu’il a déniché un pain de cocaïne d’un kilogramme qui avait échappé aux recherches, dans tous les recoins du navire, des équipes chargées de saisir la drogue.

L’homme a aussitôt contacté la justice et la drogue a pu être récupérée, puis acheminée vers la Nouvelle-Calédonie, où les 2 138 kilos saisis cette année ont été détruits à Noël. La drogue saisie sur les bateaux n’était pas destinée au marché local. “La Polynésie est désormais identifiée comme une route maritime de transit pour les trafiquants de stupéfiants qui, manifestement, destinent leurs cargaisons à la Nouvelle-Zélande et à l’Australie”, avait précisé le procureur Hervé Leroy à l’issue de ces saisies. 

F.C.

La drogue était manifestement cachée dans les moindres recoins du bateau. (© archives douanes)

La drogue était manifestement cachée dans les moindres recoins du bateau. (© archives douanes)

Désiré Teivao
0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

French bee propose un aller retour PPT - San Francisco à moins de 40 000 F :

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete