Le Révi quitte la Polynésie française

    vendredi 17 juin 2016

    Le 07.05.2015 Après un hélitreuillage par le Dauphin N3+, l'amiral embarque pour la journée sur le Revi afin d'assister à un exercice de remorquage avec le Maroa au large de Faa'a.

    Après un hélitreuillage par le Dauphin N3+, l’amiral embarque pour la journée sur le Revi afin d’assister à un exercice de remorquage avec le Maroa au large de Faa’a.

    Mardi prochain, le Révi quittera définitivement la Polynésie française pour rejoindre la métropole. Les 34 personnels à son bord embarqueront pour 107 jours de mer et 12 escales (Apia (Samoa), Nouméa, Cairns (Australie), Darwin (Australie), Singapour, Trincomalee (Sri Lanka), Mumbai (Inde), Duqm (Sultanat d’Oman), Djibouti, franchissement du canal de Suez, La Sude (Crète) et Carthagène (Espagne) avant de rejoindre Brest, le 8 octobre.

     
    Admis au service actif le 9 mars 1985, le Révi est arrivé en Polynésie française le 28 avril 1985 où il rejoindra Moruroa, le 5 mai 1985, avant de revenir à la base navale de Papeete, le 1er juin  1998.
    Le Révi a réalisé de nombreuses missions dans le cadre du soutien au Centre d’expérimentation du Pacifique (CEP). Il aura apporté son concours à l’action de l’État en mer (sauvegarde maritime, surveillance de zone et lutte antipollution), au haut-commissariat (transport, hébergement de personnel de l’administration lors de visites d’îles ou atolls, transport de matériel et tournées administratives), mais également effectué des travaux portuaires.

     
    Il a également réalisé des missions plus exceptionnelles. En octobre 1998, il a participé au repêchage de la capsule ARD lancée par la fusée Ariane 503. Dans la nuit du 1er au 2 décembre 2002, il est intervenu sur le paquebot Wind Song en feu et à la dérive au large de Bora Bora. En septembre 2009, il a apporté du soutien humanitaire (transport de 1 000 m3 de fret humanitaire : vêtements, vivres, groupes électrogènes, etc.) au profit des îles Tonga.
    À son retour en métropole, le Révi sera retiré du service actif et démantelé. Un nouveau bateau, le B2M (bâtiment multimissions) Bougainville, rejoindra les forces armées en Polynésie française en fin d’année.
    LDT

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete