Rocky Gobrait se prépare pour les 40 ans de la mort du King

    lundi 19 décembre 2016

    rocky gobrait

    Même après vingt et un ans à imiter le King, Rocky Gobrait ne s’en lasse pas et se prépare d’ailleurs très sérieusement à proposer un spectacle de qualité au public de son Rocky World Tour. (© DR)

     

     

    “Il y a 56 dates confirmées et ce n’est pas fini ! C’est un truc de fou. Je n’ai jamais fait une tournée aussi longue !”, se réjouit Rocky Gobrait, notre seul et unique imitateur local d’Elvis Presley, qui se prépare pour sonRocky World Tour 2017.

    Une tournée de cinq mois dans nos îles et dans le Pacifique, qui le mènera notamment à Auckland, à San Diego, à Las Vegas et peut-être même au Japon, dans le cadre de la célébration des 40 ans de la mort du King, le 16 août 1977, à Memphis, dans le Tennessee.
    “Il y a plusieurs événements qui se préparent dans le monde, avec bien sûr le summum à Memphis, où il a vécu et où sa femme et sa fille sont en train d’organiser un truc pas possible. Donc j’ai voulu moi aussi fêter bien comme il faut les 40 ans de la mort d’Elvis, parce que je suis fan. Ça fait vingt et un ans que j’imite Elvis, et Elvis m’a toujours porté bonheur.”

    Pour aller plus loin dans sa volonté faire les choses “bien comme il faut”, Rocky Gobrait a même acquis de nouveaux costumes. Des copies conformes à ceux portés autrefois par le King et qui peuvent se vendre, en général, de 30 000 F pour une chemise à près de 600 000 F par exemple, pour le dernier modèle dans lequel est apparu Elvis avant sa mort.

    “J’ai commandé six costumes, trois chemises et trois combinaisons. Il y en a qui sont arrivés, ça va être super !, confie-t-il. Et puis j’aurai surtout un répertoire d’Elvis spécial, parce que souvent les gens s’attendent à des morceaux connus, tels que My Way, Love Me Tender… C’est sûr qu’ils seront au répertoire, mais là j’ai choisi des thèmes des films d’Elvis, donc des chansons que les gens ne connaissent pas forcément, comme Twenty Days And Twenty Nights, qu’il a chanté dans That’s The Way It Is, It’s Midnight, Bridge Over Trouble Water, Sweet Caroline…”

     

    Un budget à boucler

     

    Et même si son interprétation du King est bien rodée depuis le temps, Rocky Gobrait ne lésine pas sur sa préparation.

    “Je répète tous les soirs, explique-t-il. Je fais beaucoup de vocalises. Et tôt le matin, dès 5 heures, je vais au sport. Je suis suivi par un coach. Je me donne à fond pour les 40 ans.” Et ça, c’est bien entendu en plus de l’organisation de la tournée en elle-même.

    “Je ne dors pas beaucoup en ce moment, et si j’habite la Presqu’île, à Toahotu, tous les matins, je suis en ville de bonne heure pour mes rendez-vous, poursuit-il. Je dois boucler le budget dans deux semaines. On est en pleine période de fêtes et ce n’est pas toujours évident. Mais je suis content parce que tout le monde suit l’opération des 40 ans et a répondu présent.”

    Le Rocky World Tour commence officiellement le 24 janvier, quand bien même Rocky Gobrait a déjà une date prévue le 9 janvier prochain,  à Auckland. Il se terminera en beauté à la Maison de la culture les 18, 19 et 20 mai, par un grand concert hommage porté par le conservatoire artistique de la Polynésie française.

    Rocky Gobrait, mais également Andy Tupaia, Guillaume Matarere, Teiva LC et Mimifé reprendront les plus grands succès du King, accompagnés par les 53 musiciens de l’orchestre symphonique du conservatoire.

    V.H.

     

     

        Edition abonnés
        Le vote

        Recensement : Êtes-vous prêt à répondre à toutes les questions même intime malgré une garantie de l'anonymat ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete