Royaume-Uni, Danemark et Belgique rejoignent la coalition pour frapper l’EI

vendredi 26 septembre 2014

Le Royaume-Uni, le Danemark et la Belgique sont venus vendredi grossir les rangs de la coalition internationale pour participer, sous la houlette des Etats-Unis, aux raids aériens en Irak contre les positions du groupe extrémiste sunnite Etat islamique (EI).
A Londres, une très large majorité des députés a voté en faveur d’une motion déposée par le Premier ministre David Cameron qui a appelé à « détruire (…) un réseau de la mort ».
Le texte autorise le « recours aux frappes aériennes » en Irak et stipule que Londres « ne déploiera aucun soldat britannique dans les zones de combat ».
Avec ce feu vert, l’entrée en action des six chasseurs-bombardiers britanniques Tornado basés à Chypre pourraient intervenir rapidement.
En Belgique, le Parlement a également donné son feu vert à une intervention, en Irak uniquement là-aussi, et six avions de combats F-16 ont quitté le pays en direction de la Jordanie.
Enfin, le Danemark a annoncé vendredi le déploiement de sept F-16 en Irak pour participer à l’offensive.
Seule la France était présente jusqu’à présent pour mener des frappes en Irak au côté des Etats-Unis, qui, en Syrie, sont aidés par cinq alliés arabes -Jordanie, Arabie saoudite, Emirats arabes unis, Qatar, Bahreïn.

AFP

      Edition abonnés
      Le vote

      Le Kitesurf :

      Loading ... Loading ...
      www.my-meteo.fr
      Météo Tahiti Papeete