Rupture des négociations à Air Tahiti

    mercredi 11 mai 2016

    Les  négociations sont rompues à Air Tahiti  entre le Syndicat autonome du personnel aéronautique des îles (SAPAI), et la direction. C’est en tous cas ce qu’indique le SAPAI.  Le principal point de revendication porte sur la remise en cause du plan social qui touche notamment les personnels au sol basés dans les îles. Rappelons que ce plan social prévoit de revoir à la baisse le temps de travail de ces personnels  alors que ceux-ci font remarquer que leur salaire les oblige à contracter un autre emploi pour leur permettre de faire vivre leur famille.
    La grève devrait être particulièrement suivi puisque le SAPAI annonce que près de 300 salariés répartis dans les îles devraient suivre le mouvement.
    Michel Toomaru explique les raisons de cette grève : « Depuis 2010, les revendications du personnel au sol ont été mises en sommeil pour des raisons économiques. Après 6 années d’efforts et de privations de la part des salariés, Air Tahiti enregistre enfin des bénéfices sans que cela soit répercuté au niveau du personnel. Au contraire, la prime de transport est restée figée à 5 000 Fcfp alors que le prix du carburant n’a jamais été aussi bas depuis 10 ans, le week-end est supprimé pour les escales effectuant moins de 1 vol par jour ainsi que le congé par semaine calendaire. Dorénavant, il faudra prendre 4 semaines de congés par an pour que les personnels puissent se retrouver en famille un week-end par semaine. A cela il faut ajouter le fait que des agents  sont obligés de dépenser 1 800 Fcfp de carburant par jour planifié depuis le retrait du véhicule de service, soit 40 000Fcfp par mois et par salarié. Voilà trois raisons sur les 11 points de revendications pour que le personnel des îles entame un mouvement de grève jeudi à 00h00 »
     

    PM

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete