Rurutu – Grand concours de savoir-faire

    mardi 19 juillet 2016

    Venues courir telles qu’elles étaient vêtues, les vaillantes femmes de la course des vétérans ont apporté une note de gaieté. (Photo : A Tavita/LDT)

    Venues courir telles qu’elles étaient vêtues, les vaillantes femmes de la course des vétérans ont apporté une note de gaieté. (Photo : A Tavita/LDT)


    Quand les femmes entrent en scène

     

    Après la cérémonie officielle du 14-Juillet, la population de l’île a pu assister ou participer à différents concours qui mettent en valeur les savoir-faire de ses habitants.

    Le 14-Juillet à Rurutu n’est pas seulement le jour de la commémoration de l’attachement à la France mais aussi celui d’un grand concours ouvert aussi bien aux hommes qu’aux femmes qui ont gardé le savoir-faire du débourrage et du décorticage des cocos.

    Cette année, six femmes, dont la championne Jackina Peterano, se sont affrontées sous les encouragements des connaisseurs. Jackina toujours la plus rapide, prend un handicap en ajoutant deux cocos à son quota. Quant aux hommes, ils étaient sept pour le débourrage.

    Par contre, le décorticage qui demande une certaine dextérité n’a accueilli que cinq concurrents. Le règlement pour le débourrage des cocos est le suivant : Le concurrent doit se présenter avec pareu et liane sur la tête.

    Il doit être muni de 20 cocos secs pour les hommes (10 pour les femmes) et d’un piquet en bois.

     

    Taioro du dimanche et monoi familial

     

    C’est la vitesse d’exécution qui déterminera le gagnant. En ce qui concerne le décorticage, le couteau à décortiquer, la hache et le sac pour le coprah sont les outils nécessaires. La quantité de cocos reste la même que pour le débourrage.

    Ces deux techniques sont d’ailleurs indispensables pour extraire la noix de coco qui servira à l’élaboration du taioro  du dimanche, pratique encore en vigueur dans les trois villages. Elles entrent aussi dans la composition du monoi toujours fabriqué dans les familles.

    L’exploitation des cocoteraies à Rurutu ne se fait plus à l’échelle de l’île et à cette occasion, le maire a d’ailleurs lancé un appel aux agriculteurs pour que le travail du coprah soit relancé dans l’île.

    Mais avant ce concours très attendu, et après la traditionnelle levée des couleurs, les discours du chef de brigade et du maire, les congratulations générales, le premier des divertissements proposés aux habitants était la course des vétérans.

    Plus pour se divertir que pour réaliser une performance, les hommes ont dû, cette année, s’incliner devant la participation spontanée des femmes. En effet, neuf d’entre elles de plus de 40 ans jusqu’à 70 ans se sont alignées sur la ligne de départ.

    En robe, en short, en combi, elles ont apporté la joie, l’envie de s’amuser, de danser. Elles ont prouvé qu’il fallait compter avec elles.

     

    De notre correspondante
    Annie Tavita

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete