Sa paire de ciseaux vaut un nouveau procès à Adelino Dias Nogueira

    jeudi 14 avril 2016

    Les autorités judiciaires n’ont pas apprécié la sortie, mardi, du cerveau de la Mexican Connection qui a brandi une paire de ciseaux lors de son procès pour tentative d’évasion. Adelino Dias Nogueira était parvenu à dissimuler cette arme potentielle à l’intérieur d’une simple enveloppe glissée dans la poche de son short et ce, malgré les gendarmes qui l’escortaient. Son geste lui vaut d’être à nouveau convoqué à la barre du tribunal correctionnel. Comme l’ont rapporté nos confrères de Tahiti Infos sur leur site Internet, hier, le détenu devrait être jugé pour ces faits dès la semaine prochaine dans le cadre d’une comparution immédiate. “Une décision surprenante”, pour son avocat Me Thibaud Millet : “Le parquet a mieux à faire que de poursuivre quelqu’un pour possession d’une paire de ciseaux. Personne ne s’est senti en danger. Cet incident a plutôt fait sourire le tribunal et le public à l’audience”.
    Selon le conseil, son client souhaitait de la sorte “dénoncer ses conditions de détention et le mépris de l’administration face au danger auquel il se sentait exposé vis-à-vis de son codétenu qui s’était procuré une telle paire de ciseaux”. “Ce qui devrait intéresser le parquet”, ajoute-il, “c’est de savoir comment ces ciseaux sont entrés à Nuutania à l’heure des rayons X et des détecteurs de métaux”.
    Me Millet considère qu’en poursuivant son client, “l’administration tente manifestement de camoufler ses propres carences”. 

    J.-B.C.

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete