La Saga revient, les dons en ligne désormais possibles

    mardi 23 mai 2017

    SAGA

    Donner du baume au cœur aux enfants, un pari gagné par la Saga, chaque année. (© DR)


    La Saga aura lieu, cette année encore, au motu Ovini de Papeari, du 2 juillet au 6 août. Plus de 700 enfants issus de milieux socialement démunis y sont attendus pour des ateliers de voile et bien d’autres activités. Il est désormais possible de parrainer un enfant ou de faire un don via le site Internet de l’opération : www.sagatahiti.com.

    Près d’un quart de siècle. Près d’un quart de siècle déjà que Doudou Cornette de Saint-Cyr et son équipe de la Saga œuvrent à accrocher un sourire au visage d’enfants défavorisés, chaque année, pendant les grandes vacances scolaires.

    Et ils ne sont pas prêts de s’arrêter là, puisqu’ils préparent déjà la 25e édition, qui se tiendra, cette année encore, au motu Ovini de Papeari, où 720 enfants sont attendus, du 2 juillet au 6 août.

    Des enfants de 8 à 18 ans principalement originaires de Hiva Oa, Rikitea, Rangiroa, Rimatara, Moorea et Tahiti, choisis par les services sociaux dans leurs circonscriptions et dans les centres de foyers d’accueil.

    Des enfants porteurs d’un handicap physique ou mental seront également pris en charge.

    Au programme : des ateliers de voile quotidiens organisés par niveau, mais aussi des découvertes du lagon avec masques et tubas, des visites guidées dans les jardins d’eau de Vaipahi et au jardin botanique, des randonnées pédestres, du kayak, des baignades, et peut-être même des sorties en pirogues traditionnelles.

    Et, à la fin de la journée, chaque enfant repart en truck dans sa famille d’accueil. Une cinquantaine de familles sont sélectionnées et visitées avant, pendant et après la Saga par les travailleurs sociaux.

    Elles jouent un rôle important dans cette opération, car il n’est pas rare que des liens sincères, solides et durables se créent, que les enfants soient invités plus tard par les familles et certaines deviennent parfois des familles gardiennes pour le placement d’enfants à plus long terme.

    Depuis le début de l’aventure, la Saga, au-delà des activités nautiques, a également pour objectif de transmettre ses valeurs aux enfants qu’elle accueille.

    Le partage, la solidarité, l’esprit d’équipe, le dépassement de soi, le respect de l’environnement, l’hygiène de vie, la culture polynésienne sont au cœur de ses actions.

     

    “Notre rêve, retourner dans les îles”

     

    Au fil des années, la Saga a sillonné les lagons et jeté l’ancre sur de nombreuses îles. La première destination fut Rangiroa en 1993, puis Huahine, Makemo, Tikehau, Bora Bora, Maupiti, Raiatea, Tahaa, Moorea… Certaines d’entre elles ont été visitées plusieurs fois à la demande de ses habitants, heureux et fiers d’accueillir les enfants de la Saga. Ces dernières années, faute de moyens, la Saga s’est posée à Tahiti.

    D’abord à Punui, à la presqu’île, puis comme l’année dernière sur le motu Ovini, à Papeari.

    “Ça devient plus difficile, d’abord parce qu’on n’est pas les seuls à monter des opérations, confie Doudou. Le pays a traversé une période difficile, on ne peut pas avoir beaucoup d’exigences.
    Donc on a un principe, c’est que même si on ne nous donne pas tous les ans, on n’est surtout pas là pour critiquer, mais pour dire merci.
    Et jusqu’à présent, on est arrivé à s’adapter. On a diminué de beaucoup nos dépenses. D’ailleurs, ça se voit un peu sur le matériel qu’on a un peu de mal à renouveler.
    Mais l’essentiel est que la saga survive. C’est pour ça qu’on a fait, pendant quelques années, la Saga sur Tahiti, pour moins dépenser. Mais notre rêve est de retourner dans les îles, et notamment dans les îles Sous-le-Vent, l’année prochaine. Le projet, c’est de repartir sur Bora Bora et de permettre à ces enfants de s’évader davantage, de découvrir leur Polynésie, les beaux lagons, etc.”

    À la retraite depuis plusieurs années, Doudou “espère que quelqu’un prendra le relai un jour, car je souhaite que la saga vive le plus longtemps possible”. “La saga fait partie des institutions en Polynésie, c’est une opération qui n’existe nulle part ailleurs, et on a vu les résultats. Quand ils arrivent, les enfants se sentent souvent dévalorisés, mis à l’écart. Avec la Saga, on leur redonne confiance en eux, et participer à l’évolution de ces enfants, c’est extrêmement gratifiant et ça nous fait grandir aussi.”

     

    V.H.

     

    Plus d’infos

    Contact :
    La Saga, École de voile de Arue
    Tél. : 40.42.23.54
    Email : evatahiti@mail.pf
    Web : www.sagatahiti.com
    Facebook : Saga Tahiti

     

    saga dons saga chiffre

     

     

      Edition abonnés
      Le vote

      Seriez-vous prêt à accepter de travailler avec une patente si un employeur vous indiquait qu'il ne peut pas vous salarier ?

      Loading ... Loading ...
      www.my-meteo.fr
      Météo Tahiti Papeete