Habillage fond de site

Saison de l’abondance : vingt plants de uru mis en terre dans la vallée de Opunohu

lundi 26 novembre 2018

2MOO 6 opunohu

 

De nombreux stands étaient installés, ce samedi 24 novembre, aux alentours des trois caoutchoucs au bas de la route qui mène au belvédère de la vallée de Opunohu, à Moorea. Un site de choix pour la tenue de nombreuses manifestations culturelles prévues qui ont permis au public de s’entretenir avec les nombreux artisans et agriculteurs venus proposer leurs produits cultivés ou fabriqués, participer aux ateliers de lancer de javelots, de danse et de percussions, ou s’inscrire aux épreuves sportives tel que l’équitation ou de la tyrolienne.

Mais la vedette du jour était le uru ou fruit de l’arbre à pain. Quoi de plus normal pour ouvrir la saison du matari’i i ni’a que de lancer une opération de mise en terre d’une vingtaine de jeunes pousses de uru au cœur de la vallée de Opunohu au lieu dit mara’amu ! L’association Tau pi’i taumata fee fa’a tupu hau, par le biais de Léon Harehoe, procède à un renouveau de la culture du uru. Depuis près de six mois, un inventaire complet des variétés de cet arbre a été lancé avec l’espoir pour les membres de l’association de Papetoai, de récupérer des plants de chacune des 150 espèces qui existent sur le territoire polynésien. « Il s’agit de uru dont on a perdu la trace, dont on a perdu les noms et leurs spécificités », explique Léon, qui a déjà rassemblé une quarantaine de pousses de variétés différentes, rapportées de Raiatea ou trouvées à Moorea. Ces pousses ont depuis quelques semaines été mises en pots sur le site de Opunohu pour les faire repartir. C’est une vingtaine de ces pousses, devenues des jeunes plants, qui ont été mises en terre samedi le long de la servitude du site mara’amu, par le public. À terme, cette servitude devrait être bordée par un maximum de variétés de uru que Léon Harehoe et l’association Tau pi’i taumata fee fa’a tupu hau auront récupérées.  

Parmi les nombreux invités de ce premier festival, organisé à Opunohu, Rebecca Temarii, Elsa Keck et Jérôme Temauri, élus de la commune ont félicité les acteurs de cette nouvelle association culturelle de Moorea. Même discours pour Philippe Couraud, directeur du domaine de Opunohu et d’Eliane Garganta, responsable à Moorea de la Direction de l’Agriculture (ex SDR). Un beau succès pour cette opération qui devrait être reconduite l’année prochaine.

La journée s’est poursuivie en milieu de journée par la dégustation d’un ma’a tahiti et par un concert de Maruao.

De notre correspondant Jeannot Rey

 

1MOO 6 opunohu

3MOO 6 opunohu

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Retraites : Selon-vous, la réforme de la Protection sociale généralisée est-elle nécessaire, même si cela suppose des efforts de tous pour la survie du système ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete