Habillage fond de site

Un sapin de opuhi qui fait le buzz

mercredi 20 décembre 2017

Dans la famille Tavi de Mahaena, on n’est pas peu fière de poser à côté du nouveau sapin de Terai (Crédit: Jean- Luc Massinon).

Dans la famille Tavi de Mahaena, on n’est pas peu fière de poser à côté du nouveau sapin de Terai (Crédit: Jean- Luc Massinon).


En quelques jours, un sapin a récolté plus de 3 000 “j’aime” et a été partagé plus de 1 000 fois sur Internet à Tahiti et dans l’Hexagone. Haut de deux mètres et confectionné de opuhi, le sapin avait été réalisé en réalité en 2015 par Terai Tavi. Le producteur de fleurs de Mahaena a décidé d’en refaire un pour le plaisir des yeux.

Facebook peut réserver de belles surprises. En cette période de fête, c’est un sapin qui fait le buzz sur le réseau social. La photo d’un sapin de deux mètres a récolté plus de 3 000 “j’aime” et a été partagé plus de 1 000 fois en moins d’une semaine à Tahiti, et par ricochet en métropole aussi. Mais voilà, ce n’est pas n’importe quel sapin ! Il a été confectionné en opuhi. Il y avait peut-être plus d’un millier de têtes ; mais personne n’a fait le compte.
On doit cette réalisation à Terai Tavi, un producteur de fleurs de Mahaena.
Le colosse de 50 ans a été lui-même surpris par l’ampleur des réactions sur le net, car imaginez… la photo date de 2015 !
Terai Tavi, qui est entouré de cette alpinia purpurata avait eu l’idée cette année-là de faire un sapin avec des tiges de opuhi. L’effet était joli, mais sur Facebook l’affaire n’avait pas dépassé le cercle des amis et de la famille.
D’ailleurs, après trois jours, le sapin avait moins belle mine, car faute d’eau les feuilles des tiges s’étaient refermées sur elles-mêmes.
Alors Terai Tavi avait tout défait pour ne mettre que des têtes de opuhi rouges, avec, ici et là, en guise de boules de Noël quelques blanches immaculées taina (gardenia).
Le sapin avait embelli la maison familiale deux semaines.

Une photo de 2015 !

Les photos du magnifique sapin, prises avec à ses côtés Jacqueline, la femme de Terai Tavi, sont restées dans la carte mémoire du téléphone du père de famille… jusqu’à dimanche dernier. C’est lors d’une bringue avec un cousin retrouvé que Terai Tavi a fait voir quelques photos, dont celle du sapin. Deave, son beau-fils, en a profité pour publier l’œuvre sur des comptes Facebook et les petits mots de félicitations n’ont fait que croitre : “magnifique”, “trop beau”, “le plus beau sapin du monde”, “il est splendide notre sapin des îles du Pacifique”…
Sur un seul compte, il y a eu plus de 350 commentaires ! Et dès lundi, Terai Tavi a été harcelé de coups de téléphone de personnes qui voulaient saluer son travail.
Même les médias voulaient immortaliser ce sapin extraordinaire, sans savoir en réalité que la photo datait de 2015.
Alors pour remercier tous ceux qui se sont mobilisés sur Facebook, Terai Tavi a décidé de refaire un sapin. L’exercice était un défi, surtout en cette période où les plantations sont décimées par le virus du Banana bunchy. Mais son copain Peter a trouvé une recette miracle qui a sauvé la production. Aussi, mardi matin, Terai Tavi a ressorti l’armature de son sapin, qu’il a couvert de larges feuilles vertes de auti (cordyline). Et l’une après l’autre, a piqué dans la structure les têtes de opuhi. Cette fois on a compté les fleurs, près de 1 800. Après des heures de travail, la magie opère encore plus qu’en 2015… le sapin est simplement magnifique !
J.-L.M.

Désiré Teivao
0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Selon vous, quelle troupe remportera le Heiva i Tahiti cette année en Hura Tau :

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete