Sapinus Pro : un come-back tant attendu !

    mercredi 27 mai 2015

    C’est un retour par la grande porte qu’effectuera, samedi prochain, la Sapinus Pro !
    Remise au goût du jour, après trois années d’absence, par la Waterman League dans son calendrier de la SUP World Tour, la deuxième étape du circuit mondial va s’installer sur la puissante gauche du spot de la Pointe des pêcheurs à Punaauia.
    Tristan Boxford avait à cœur de remettre la mythique vague de Sapinus à sa juste place, celle de Reine incontestable du paddle. Mais, par manque de moyens, le directeur de la WL a mis trois ans avant de pouvoir réaliser le rêve de tous les paddleboarders.
    Hier, lors de la conférence de presse organisée par Pascal Luciani, directeur de la société Tahiti Ocean Productions en charge de l’événement, et la Fédération tahitienne de surf, l’émotion était palpable à l’IJSPF (Institut de la Jeunesse et des sports de Polynésie française) de Pirae. Le retour de l’épreuve de Sapinus, après trois “trop” longues années d’absence, était si attendu.
    “Le retour d’un événement international, ça va faire connaître plus encore la vague de Sapinus dans le monde. Ça va permettre surtout à un bon nombre de surfeurs locaux de participer à une compétition internationale sur leur spot. Il faut juste espérer qu’ils vont pouvoir rééditer des podiums comme lors des années précédentes. C’est aussi une opportunité pour eux de se montrer au monde entier afin de se faire connaître. La balle est dans leur camp, à eux d’en profiter”, a prévenu Pascal Luciani.

    Non pas concurrentielle mais bien plutôt complémentaire de la Vai-Paraoa, l’autre épreuve de paddle à Sapinus dont la première édition a eu lieu en octobre, la Sapinus Pro (re)vient offrir une dimension plus internationale au spot de la Pointe des pêcheurs qui retrouve enfin ses lettres de noblesse.
    Et ne doutons pas de l’engagement sans faille des Tahitiens désireux de se faire connaître de la planète surf par le biais des télévisions internationales telles qu’Eurosport, Universal Sports, Canal+ ou par Internet avec surfsession, tripsurf, surfeurope, mangosurf qui retransmettront l’événement grâce à la société TOP.
    Mais encore faudra-t-il pouvoir accéder au “main event” lors des “trials” de samedi. Avec quatre places offertes, combien seront-ils à rejoindre Poenaiki Raioha, actuellement classé quatrième du circuit mondial, Tama Audibert et Vetea David. Arsène Harehoe et Nainoa David seront également en lice en tant que “wildcards”.
    Pour les y aider, ils auront en mémoire ce fameux jour de juin 2012. Alors âgé de 15 ans, Poenaiki, champion du monde 2014 et vice-champion du monde 2015 ISA, avait bluffé tout son monde en atteignant la finale, battu par l’Américain Sean Poynter.
    Ce sont donc 36 paddlesurfeurs, avides de sensations fortes et de challenges personnels, qui vont envoyer du lourd à l’image des tubes du spot de Sapinus… J-3 avant l’entrée des artistes !

    M.Tr.

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete