Habillage fond de site

Bannière sur-titre PI

Un schéma qui donne la pêche aux professionnels

jeudi 7 septembre 2017

Schema Directeur Peche

Atteindre 12 000 tonnes de poissons devra passer par de zones nouvelles de pêche. (© Photo : archives LDT)


Initié il y a plus d’un an, le schéma directeur de développement de la pêche hauturière a été présenté hier. Ce schéma s’articule autour de quatre scenarii pour doubler la production en 10 ans, soit 12 000 tonnes. La démarche mais aussi les recommandations semblent satisfaire l’ensemble du secteur.

Le Pays vient de divulguer à l’ensemble des acteurs de la filière pêche son projet de schéma directeur de développement de la pêche hauturière en Polynésie française. Dévoilé dans un premier temps en juillet au ministère concerné, il a été rendu public hier après-midi, à la présidence.

Les premières rencontres avec les professionnels du secteur avaient commencé début 2016, autour du ministre de l’Économie bleue de l’époque, Teva Rohfritsch, comme l’a souligné son remplaçant, désormais ministre du Développement des ressources primaires, Tearii Alpha (lire interview). Cofinancé avec l’Agence française de développement (AFD), ce schéma directeur a été réalisé par le bureau d’études Fisheries and Maritime Affairs, qui a effectué diverses missions en janvier et avril.

C’est près d’une petite centaine de personnes qui ont assisté hier à la présentation de ces travaux, en présence notamment des ancien et actuel ministres de la Pêche. Participaient également diverses entités de l’État, tant civiles que militaires, ainsi que l’ensemble des organismes de formation de la place, futurs acteurs du développement du secteur. 

Tout d’abord, ce schéma directeur dresse un panel complet des bilans et des constats faits sur la pêche hauturière polynésienne (lire ci-dessous), là aussi une étape qui n’avait pas été engrangée depuis les 25 ans d’existence de ce secteur de l’économie. Ensuite, et grâce aux multiples réunions de concertation menées avec tous, le schéma propose quatre scenarii distincts mais “pas contradictoires” (lire ci-dessous et interview).

Ces scenarii, existants ou en devenir, pourront être panachés selon les différents armateurs, comme l’a expliqué Tearii Alpha. L’objectif étant d’atteindre un doublement de la production soit 12 000 tonnes, d’ici dix ans. La méthode de la démarche entreprise et les résultats annoncés semblent satisfaire même les plus sceptiques, comme le président du syndicat des pêcheurs côtiers, Jaros Otcenasek (lire réaction ci-dessous) ou le futur dirigeant du projet de pêche aux Marquises, porté par le groupe Degage, Tutu Tetuanui (lire réaction ci-dessous). Tearii Alpha présentera ce schéma directeur en conseil des ministres, la semaine prochaine, avant son examen à l’assemblée de la Polynésie française où il sera débattu.  

 

Christophe Cozette

 

 

Capture d’écran 2017-09-07 à 10.24.00

18
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

C'est la semaine de la mobilité, dans votre quotidien, faites-vous des gestes comme :

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete