Ils se battent avec le vélo de leur enfant

    vendredi 23 septembre 2016

    vélo

    Dans cette affaire, le vélo de l’enfant s’est transformé en “arme par destination”. (Photo : Florent Collet)

     

    À Nuku Hiva, où l’affaire s’est déroulée, plus personne ne fait attention à leurs disputes. “C’est un couple toxique, qui ne sait vivre que dans le conflit mais, malheureusement, devant leur enfant”, expliquera même l’avocate du prévenu.

     

    C’est aussi ce qui s’est passé le 16 septembre à Taiohae. “Des faits simples mais consternants”, résume la présidente du tribunal. Difficile de démêler le vrai du faux des déclarations de G.B. ou de sa conjointe sur la raison de la dispute, mais les deux s’accordent pour dire que c’est d’abord elle qui l’a insulté puis lui a lancé une pierre dessus alors qu’il était avec son enfant.

    Cédant à la colère face aux insultes de la mère, il a saisi le vélo de leur enfant de 4 ans et l’a jeté au visage de celle-ci. Retour à l’envoyeur vers le mari, qui le reçoit sur la jambe où s’est réfugié l’enfant. Le vélo d’enfant repart vers la maman sans la toucher, puis le père suit son enfant, qui souhaite aller se réfugier dans le magasin situé à proximité.

    La dispute s’arrête là, et madame va porter plainte à la gendarmerie en rappelant les trois précédentes condamnations pour violence de son conjoint, dont la dernière lui a valu une peine de prison qu’il purge depuis son arrestation. Il devait être libéré le 17 avril 2017.
    Hier, les juges l’ont condamné à 12 mois de prison dont 8 mois avec sursis et obligation de soin. L’homme s’est expliqué : battu durant son enfance, il a du mal à ne pas reproduire cette violence.

    Le séjour à Nuutania sera l’occasion de consulter un psychiatre qui n’existe pas sur son île éloignée.

     

    F.C.

     

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete