Habillage fond de site

Qui se cache derrière les Color Guys ?

mercredi 23 mai 2018

ACB (1)

Quand James, Nicolas et Célian entrent dans la peau de leurs personnages sous l’objectif de Ronald, ils y mettent tout leur cœur.

Les costumes intégraux rose, jaune et vert fleuri des Color Guys ne passent pas inaperçus. Mais ce que l’on sait moins, c’est que le trio est en fait un quatuor. C’est Ronald qui se charge de filmer les péripéties déjantées de James, Nicolas et Célian.

Tous ont entre 16 et 17 ans et sont scolarisés en première dans trois différents lycées de Tahiti, entre la zone urbaine et la Presqu’île. On s’est rencontrés via un jeu en ligne et par des amis communs, il y a deux ans”, confient-ils.

L’inspiration pour leurs vidéos, ils l’ont trouvée sur Internet, amusés par un certain Pink Guy.

Tout a démarré pendant les vacances d’avril. On voulait faire une pause des écrans et sortir un peu. Quand on a reçu les costumes commandés sur Amazon, on a tout de suite voulu les essayer. On a commencé par aller au McDo de Punaauia, où ça a bien fonctionné, puis à Carrefour, où ça a un peu moins plu aux vigiles. Sur le chemin, on se faisait klaxonner : c’était drôle ! Le lendemain, on est allés à la mairie de Papeete et ça a bien pris”, se souviennent-ils.

Une fois le montage réalisé, la vidéo de deux minutes a été partagée sur Facebook et les réactions n’ont pas tardé.

On s’amuse et on amuse les gens, donc c’est vraiment positif. Il y a un commentaire qui nous a marqués, c’est quand on nous a dit qu’on apportait de la bonne humeur et de la couleur dans notre pays. On essaie de proposer des choses qui sortent de l’ordinaire et les gens se disent qu’on a le courage de le faire, tout en restant dans un bon esprit”, précisent-ils, associant systématiquement leurs publications au slogan Just have fun.

Anonymat et confiance en soi

En quelques semaines, cette première vidéo a totalisé 51 000 vues, auxquelles s’ajoutent les 26 000 vues de sa petite sœur, tournée quelques jours plus tard, à Taravao. Quant à la page des Color Guys, elle enregistre plus de 2 000 abonnés et les partages se comptent désormais par centaines.

Reprise des cours et bac de français en approche obligent, le groupe a été moins actif ces derniers temps. Il a toutefois répondu à l’invitation de l’association Tahiti Nui Pageant à l’occasion de la première édition de la Taiarapu Rainbow Color, qui s’est tenue, le week-end dernier, à Faratea, où il a été pris d’assaut par les participants à l’occasion d’une séance photo improvisée sur le circuit.

Une vidéo en lien avec l’événement est actuellement en cours de montage, tandis que d’autres projets mûrissent.

On va essayer de ne pas faire tout le temps la même chose. On va profiter des vacances pour réfléchir à des idées de courts-métrages. Personnellement, je suis l’option cinéma-audiovisuel au lycée et c’est un domaine qui m’intéresse beaucoup”, confie James.

Face à l’engouement suscité par l’initiative, le trio coloré préfère encore préserver pour quelque temps son anonymat, une façon de conserver aussi une assurance loin d’être naturelle pour ces grands adolescents.

La première fois, on avait un peu honte. Il faut savoir que derrière les costumes, on a quand même le trac et le stress de se dire qu’on peut nous chasser à tout moment”, reconnaissent-ils, déterminés, malgré tout, à continuer sur cette voie. On remercie tout le monde pour le soutien et les encouragements, y compris nos parents”, concluent ces super-héros du quotidien.

A.-C.B.

 

 

 

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Retraites : Selon-vous, la réforme de la Protection sociale généralisée est-elle nécessaire, même si cela suppose des efforts de tous pour la survie du système ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete