Habillage fond de site

Sécurité routière – Des contrôles renforcés durant les fêtes

vendredi 23 décembre 2016

contrôle routier

À Tahiti, des contrôles itinérants seront menés par les forces de l’ordre sur l’ensemble de l’île et deux gros dispositifs fixes seront mis en place sur la côte est et sur la côte ouest. (© archives LDT)

 

Noël, le jour de l’an… Les fêtes approchent dangereusement. Et qui dit “fête”, dit généralement “excès en tout genre” et un risque d’accidents de la circulation accru.

C’est pourquoi, cette année encore, la gendarmerie a décidé de mettre en place diverses opérations pour dissuader les conducteurs de prendre le volant sous emprise de stupéfiants ou d’alcool, en cette période festive.

À Tahiti, dès aujourd’hui et jusqu’au 1er janvier, des contrôles itinérants seront menés par les forces de l’ordre sur l’ensemble de l’île et deux gros dispositifs fixes seront mis en place sur la côte est et sur la côte ouest.

Jeudi prochain, à quelques jours du Nouvel an, aura également lieu une grosse opération de distribution d’éthylotest, pour inciter les gens à s’autocontrôler avant de prendre la route le soir du réveillon.

Les archipels non plus ne seront pas épargnés et auront droit à leur contrôle routier, “car dans les îles aussi on fait la fête”, souligne Capitaine Faure, officier adjoint chargé de la circulation et de la sécurité routière, pour la gendarmerie en Polynésie française.

Le nombre d’accidents mortels sur la route a nettement progressé en 2016, avec 26 morts enregistrés au 22 décembre, soit 10 morts de plus que l’an passé, à la même époque. “Nous sommes revenus aux taux de l’année 2013, qui comptabilisait 24 morts de la route”, se désole le capitaine Faure.

C’est pourquoi, notamment, la gendarmerie a augmenté sa présence sur les routes au deuxième semestre 2016. Dans 75 % des cas, la consommation d’alcool et de stupéfiant est en cause mais également le non-port de la ceinture de sécurité en voiture et du casque en deux roues.

“Suite aux grandes campagnes de prévention menées en 2013, la population avait fini par prendre conscience de l’importance des éléments de la sécurité et les adoptait. Mais il y a eu un relâchement cette année”, affirme le capitaine Faure.

En effet, en 2016, plus de 1 000 in­fractions pour non-port de ceinture et 490 infractions pour non-port de casque ont été relevées. À noter que le non-port de ceinture et le non-port de casque (qui regroupe aussi les infractions suivantes : au port de casque non homologué et au port de casque non attaché) correspondent toutes deux à des amendes de 4e classe s’élevant à 16 100 F.

L’an passé, à cette même période de l’année, 10 infractions pour alcoolémie avaient été enregistrées le soir de Noël et 30 la nuit du 31 décembre. Un accident mortel avait également été enregistré le 27 décembre. Cette année, la gendarmerie espère éviter les drames avec ce dispositif renforcé.

 

Élénore Pelletier

 

 

292
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

À l'approche de Noël, êtes-vous attentifs à la qualité des jouets achetés ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete