Habillage fond de site

Semaine de la mobilité – Premiers pas vers la transition…

mardi 19 septembre 2017

Une charte écomobilité a été lancée au mois de juin. Elle invite les établissements publics et privés à réaliser au moins trois actions écomobiles en un an. Six entreprises l'ont signé hier : ATN, le haut-commissariat, Cegelec, la CCISM, le Laboratoire de cosmétologie et Green ID.

Une charte écomobilité a été lancée au mois de juin. Elle invite les établissements publics et privés à réaliser au moins trois actions écomobiles en un an. Six entreprises l’ont signé hier : ATN, le haut-commissariat, Cegelec, la CCISM, le Laboratoire de cosmétologie et Green ID.

L’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) en Polynésie française organise la semaine de la mobilité, du 17 au 24 septembre. Cet événement, organisé partout en Europe, vise à sensibiliser les citoyens à la marche et à l’utilisation des transports publics et du vélo, et à encourager les structures publiques et privées, à promouvoir ces modes de transport et à investir dans les infrastructures nécessaires.

En Polynésie française, pour repenser notre mobilité, l’Ademe agit en faveur de solutions plus durables et porteuses de croissance, comme le fait de soutenir le développement des véhicules hybrides et électriques ou contribuer à une organisation durable des systèmes de transport.

L’objectif de l’Ademe, en relayant localement la semaine de la mobilité, est de stimuler la prise de conscience du public sur le besoin d’agir contre la pollution et la congestion causées par la circulation accrue de véhicules motorisés en ville, tout en améliorant la qualité de vie des uns et des autres.

Plusieurs acteurs locaux, privés et publics, se sont associés à l’événement et ont proposé quelques actions pour cette semaine. C’est le cas, par exemple, de la compagnie aérienne Air Tahiti Nui, qui a mis en place, dimanche dernier, l’ascension du mont Marau pour ses salariés, avec trois parcours possible : à pied, à vélo et à vélo électrique.

 

Un front de mer sans voiture dimanche

 

Pour Michel Monvoisin, Pdg de la compagnie, les premiers pas de son entreprise vers le changement ont débuté en 2014, lorsqu’il a demandé que soit mesurée leur empreinte carbone, par des experts. La nouvelle flotte de la compagnie va permettre de réduire de 35 % cette empreinte carbone.

L’hôtel Maitai Bora Bora participe également à cette semaine d’action, en organisant un tour de l’île en vélo pour ses salariés, avec repas offert à l’arrivée.

La chambre de commerce, d’industrie, de service et des métiers (CCISM), l’Ademe et le Pays animeront aujourd’hui, par le biais de deux experts en mobilité, un séminaire pour  “comprendre les enjeux de la mobilité”.

De son côté, le haut-commissariat mettra en place, jeudi, un service transport en commun en partenariat avec le service d’État de l’Aviation civile, et proposera des démonstrations de voitures électriques et voitures propres à ses agents et à ceux des autres administrations de l’État.

Enfin, samedi , le grand public pourra venir tester 18 véhicules hybrides et électriques sur l’avenue Pouvana’a a Oopa, tandis qu’à Moorea, la commune proposera à sa population de participer à une course run&bike. Dimanche, le front de mer sera une journée sans voiture.

 

Jen.R.

 

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Selon vous, quelle troupe remportera le Heiva i Tahiti cette année en Hura Tau :

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete