Habillage fond de site

Shell Va’a succède à la Team OPT sur la 29e édition du Marathon Polynésie 1ère

lundi 25 mars 2019

moo 2 va'a

Shell va’a, indétrônable dans le top 20, s’impose sur les deux étapes. (Photo: Philippe Vinckier)


La 29e édition du Marathon Polynésie 1ère Va’a s’est déroulée le week-end dernier entre Tahiti et Moorea.
Les pronostics pour le top 20 se sont avérés justes : Shell Va’a remporte la course devant la Team OPT et Air Tahiti Va’a.
Teva Tahiti s’impose chez les dames, Team OPT chez les juniors, Tamarii CPS dans les top 40, Hinaraurea chez les vétérans et AS Enviropol en entreprises.

Courage et détermination, tels sont les qualificatifs que l’on peut ajouter à la pugnacité qu’ont affichée les participants à la 29e édition du Marathon Polynésie 1ère Va’a, qui a tenu toutes ses promesses. De la force et de la résistance afin de parcourir les 46 km à la force des bras en moins de 4 heures pour les plus rapides, de l’arrogance de cette jeunesse qui vient titiller ses aînés et de la persévérance pour rallier ces îles sœurs tout en luttant contre les houles qui rajoutent du piment à la course… tout un cocktail qui fait la renommée de cette course.
La défection de plusieurs équipages du top 20, dont EDT Va’a, a valu le surclassement d’équipes du top 40. Ainsi, Heelani Va’a, Arue Va’a, Toa Enana (Rataro Ohotoua), Fara Ura, Mata Here Va’a, Tahitian Paddle (Kiki Dubois, de Punaauia), Tamarii Punaruu (coaché par Rolland Tere, ancien rameur de Shell Va’a) et Team Papeete ont accédé à la course des élites.
En seniors dames, Teva Tahiti accusait un retard de 2”41 sur la Team OPT, arrivée première lors de l’étape 1. Teva Tahiti a réussi à prendre la première place dans la seconde étape devant OPT avec, en bonus, une avance de 51 secondes qui la place en tête du classement général.
Chez les juniors, OPT a mené les deux étapes sur EDT Va’a et a conclu la course avec une très large avance de près 50 minutes d’écart.

Un classement qui donne raison au comité

Shell Va’a remporte donc le top 20, suivi de la Team OPT et Air Tahiti Va’a. Un peu plus bas dans le classement, on retrouve Arii Fahee de Tubuai, Hanaraurea de Raiatea et Pirae Va’a. Si la seconde étape de la course élite a confirmé la première ainsi que la suprématie des grandes équipes (Shell Va’a et OPT), le classement général semble donner raison à la présidente de l’association Polynésie 1ère Va’a, Noella Tau, et à la Fédération tahitienne de va’a.
Les équipages du top 40 surclassées ont bousculé quelque peu les pronostics. Dans l’étape 1, trois clubs se sont placés dans le top 10 : Arue Va’a (7e), Toa Enana (8e) et Tamarii Punaruu (10e) ; et, lors de la seconde étape, Tahitian Paddle est venu se glisser entre Interoute Va’a et Manihi Va’a en 9e position. Au classement général, Tamarii Punaruu monte à la 10e place.
Le top 40 est marqué par trois clubs de Bora Bora, sur quatre engagés, qui trônent dans les cinq premiers du classement général : Ataiarapu (2e), Te Aito Moana (4e) et Bora Bora Nui (5e). AS Nunue Va’a arrive en 17e position. Le podium de cette catégorie est détenu par Tamarii CPS, suivi de Ataiarapu et la Team OPT.
Les vétérans de Raiatea, Hinaraure’a, n’ont pas fait le déplacement pour rien puisqu’ils rentrent avec le titre de champions. Hinaraure’a s’impose avec une avance confortable de plus de 7 minutes sur Air Tahiti Nui et Tohivea de Moorea. Tohiea, également de Moorea, est au pied du podium.
Quant à la catégorie des entreprises, le titre est revenu à l’AS Enviropol. Sabena Va’a et Brasserie de Tahiti complètent le podium.

Stanley Teraivanaa Sandford

 

1

2

3

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Selon vous, qui sera élue Miss Tahiti 2019 :

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete