Habillage fond de site

Simulation tsunami – Exercice grandeur nature pour 2 000 élèves de Mahina

vendredi 13 octobre 2017

crise mahina pompier damas teuira

7 h 09. Alertés depuis 6 h 30, le tavana et les responsables du PC de crise sont rejoints par les responsables des services de la commune. Le scénario de l’exercice prévoit l’arrivée d’une vague sur Tahiti, à 10 heures, à la suite d’un tremblement de terre d’une magnitude de 8,9 dans le Pacifique. (© Jean-Luc Massinon)

C’est ce matin que les responsables de la commune et les chefs des établissements scolaires de Mahina tireront les enseignements de l’exercice tsunami organisé hier matin. Mais on peut dire globalement que l’opération a été une réussite.

Le défi de déplacer plus de 2 000 élèves vers les zones de refuge sans incident a été rempli, malgré quelques petits malaises dus à la marche et la pluie fine. La chaîne de soutien et de solidarité a fonctionné. 

Les collégiens ont accompagné les plus jeunes, le service technique a installé des chapiteaux sur les zones de repli dans un délai record, les pompiers et policiers municipaux ont garanti la sécurité lors des déplacements et sur les sites d’accueil.

Bien sûr tout n’a pas marché parfaitement, mais cette répétition générale permettra d’améliorer le dispositif.

Certaines personnes du dispositif n’ont pas eu l’appel, l’ordre d’évacuation a été différemment géré, l’ambulance des pompiers n’a pas pu monter à Pota’a, où d’ailleurs les robinets du site étaient inutilisables…

Les leçons de cette expérience seront profitables pour le prochain exercice dont la date, cette fois-ci, ne sera pas communiquée.

J.-L.M.

 

pompier crise mahina

8 h 03. Après un arrêté du maire officialisant l’ouverture la cellule de crise à 7 h 27, et transmis au haut-commissaire, chaque chef de service fait le point sur les moyens d’intervention matériel et humain à disposition. (© Jean-Luc Massinon)

école mahina

8 h 20. L’alerte a été lancée aux écoles dès 7 h 45. Dans les classes, les enseignants ont équipé les élèves d’un badge d’identification, d’un t-shirt avec le code couleur de l’établissement (mauve pour Hitimahana maternelle), d’un petit sac à dos avec une bouteille d’eau. On rassure sur l’opération en cours. (© Jean-Luc Massinon)

élève exercice tsunami

9 h 16. Le transfert des élèves vers les zones refuges a commencé depuis quelques minutes, sous la surveillance des enseignants et des agents de service des écoles. Cette année, des collégiens volontaires ont apporté leur concours en accompagnant par la main les plus petits de la maternelle. (© Jean-Luc Massinon)

élève chapiteau tsunami

9 h 32. Tandis que les élèves de Hitimahana et Fareroi grimpaient vers Atima, les élèves de Amatahiapo et de Nuutere ont gagné le site de Pota’a. Des chapiteaux avaient été installés sur les plateaux de l’ancienne décharge afin que les enfants attendent au sec jusqu’à la levée de l’exercice. (© Jean-Luc Massinon)

1
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Le Pays a lancé l'opération "plage propre", vous sentez-vous concernés ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete