Sipac offre 672 kilos de melons à deux associations

    jeudi 24 décembre 2015

    C’était Noël avant l’heure, hier, pour les associations Te Vaiete et Te Torea. Elles ont partagé 672 kilos de melons d’Australie, offerts par l’importateur Sipac. 
    Un stock de fruits destiné à être détruit et que le grossiste alimentaire basé à Mahina n’a pas voulu gaspiller.  “Pour nous, de toute façon, c’est une perte, confie Bruno Klee, directeur adjoint de Sipac. Après, ce qui est important, c’est la destination de ce produit. On préfère largement que cela profite à des associations caritatives. C’est d’ailleurs ce que l’on fait avec tous nos produits. Quand leur date limite de consommation est trop proche pour qu’ils soient commercialisés, mais que les produits sont toujours bons, nous les distribuons à quelques associations.” 
    Ici en l’occurrence, les melons sont de toute fraîcheur. Arrivés lundi d’Australie, ils ne peuvent être vendus car la production locale, privilégiée sur le marché, a été plus conséquente que prévue. 
    “Chaque mois pour le mois suivant, la DGAE fixe des quotas d’importation de fruits et légumes à partir des estimations de production locale faites par la Chambre d’agriculture, explique Cendrine Paoafaite, chef d’achat fruits et légumes chez Sipac. Au final, il y a eu plus de production locale et on ne l’a su qu’à la conférence agricole de la semaine dernière, alors que la commande avait déjà été passée le 8 décembre.”
    C’est la troisième fois cette année que Sipac procède, pour cette raison, à des distributions de fruits et légumes fraîchement débarqués. Les mêmes associations ont pu se partager 40 cartons de mini carottes pelées en juillet dernier ainsi qu’une trentaine de cartons de pommes de terre en août. Mais ces distributions d’excédents de quotas à des associations caritatives n’ont pu se faire qu’avec le concours de la douane, organisme chargé de la destruction de ces denrées.
    Pour les associations, c’est une aubaine. 
    “Nous organisons un grand repas de Noël pour les sans-abri, ce soir (hier soir, NDLR) dans les jardins de la mairie de Pirae, confie Anne Tehahe, directrice de la prévention spécialisée de l’association Te Torea. Les melons seront servis en dessert.” 
    Du côté de l’association Te Vaiete de père Christophe, ces melons feront partie du petit-déjeuner servi chaque matin à une cinquantaine de SDF.  

    V.H. 

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete