Habillage fond de site

Le site de l’ex-flamboyant théâtre de nouvelles violences

mardi 5 septembre 2017

agression hotuarea

Bélina a été victime d’une agression sur la place de l’ancien flamboyant, vendredi dernier. (© Catherine Quiniou/LDT)

Vendredi dernier, aux environs de 21 heures, Bélina, une habitante du quartier Boyer, à Faa’a, a été victime d’une agression sur la place de l’ancien flamboyant.

Ce soir-là, alors qu’elle travaille tranquillement sur son ordinateur à son domicile situé juste en contrebas, des voitures boum boum viennent se garer sur le parking. La jeune femme, excédée par les basses émises par les sonos des véhicules, sort alors de chez elle dans le but de demander aux conducteurs de baisser le volume.

“Je suis montée au parking voir un premier conducteur, je lui ai demandé calmement de baisser sa musique et il a accepté. Ensuite, je suis partie vers une deuxième voiture et j’ai demandé également de baisser le volume”, explique la jeune femme.

Très mécontent, l’homme l’insulte alors copieusement.

 

“Elle a failli m’écraser”

 

“J’ai ignoré ses paroles et je me suis assise au niveau de la sortie du parking. Je l’ai vu partir en voiture puis revenir quelques minutes plus tard avec la musique encore à fond. J’y suis retournée mais je me suis adressée à la femme qui était au volant. Elle m’a dit d’accord mais son copain, lui, est venu directement vers moi. J’ai alors pris mon téléphone et j’ai appelé la police municipale de Faa’a pour décrire la scène dont j’étais victime. La femme m’a bloquée contre la barrière de sécurité avec l’avant de sa voiture. Elle a failli m’écraser.”

Pour tenter de se dégager, la victime donne des coups sur la vitre du véhicule qui fait marche arrière. L’homme, de plus en plus énervé, assène alors à la jeune femme un violent coup de poing au niveau du visage. Le mari de la victime arrive sur place à ce moment-là et tente de maîtriser l’agresseur. Il reçoit également des coups.

“Toute ma famille est sortie pour leur dire de s’en aller. Quand les policiers sont arrivés, l’agresseur était déjà parti.”

Bélina  a porté plainte auprès de la gendarmerie. L’individu, un habitué des lieux, vient régulièrement troubler la quiétude des habitants du quartier.

Cette nouvelle agression illustre la dramatique situation à laquelle sont confrontés les habitants de Hotuarea depuis des années (lire ci-dessous).

En médiatisant et en relayant son agression sur les réseaux sociaux, Bélina   espère que des solutions seront rapidement mises en place afin de retrouver un cadre de vie plus supportable.

“J’espère sincèrement que le gouvernement et notre maire porteront plus d’intérêt à leurs administrés”, conclut la victime.

 

De notre correspondante C.Q.

 

hotuarea

66
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Le Pays a lancé l'opération "plage propre", vous sentez-vous concernés ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete