Habillage fond de site

Un site pour les matahiapo oubliés

jeudi 15 décembre 2016

croix rouge matahiapo

Esquisse non définitive du futur espace seniors. (© DR)

 

Cocoon. À l’instar de ce film des années 80 où des personnes âgées retrouvent une certaine jeunesse, la Croix-Rouge s’apprête à créer d’ici quelques semaines le premier espace seniors “mieux vivre” en Polynésie, à Arue précisément, pour les personnes âgées, seules et sans trop de revenus. Un projet “expérimental” que l’équipe chargée de sa réalisation, et pour lequel la Croix-Rouge cherche des bénévoles, a bien voulu dévoiler à La Dépêche.

“Il n’y a pas d’hébergement et ce n’est pas un lieu médicalisé”, ont précisé d’entrée les deux porteurs du projet au sein de la Croix-Rouge, Roland Clavreul et Heitiare Richmond, respectivement chef et chargée du projet “mieux vivre”.

Ouvert à tous, cet espace seniors sera fonctionnel trois demi-journées par semaine dans un premier temps, puis sera ouvert du lundi au vendredi, en 2018, espèrent les porteurs du projet. Cet espace matahiapo est destiné à recevoir quatre heures par jour (matinée), les plus de 60 ans, en priorité les personnes seules chez elle et/ou en difficulté financière. “Ce que l’on privilégie, c’est l’isolement social”, a précisé Roland Clavreul.

L’idée est de les faire sortir de chez eux. “Ce sont en fait des personnes qui ne vivent plus vraiment”, a illustré le chef de projet, au sein de la Croix-Rouge.

Déjà fort d’une centaine de bénévoles, la Croix-Rouge recherche une vingtaine de bénévoles supplémentaires pour faire tourner dès son ouverture – prévue en mars prochain – cet espace seniors (lire ci-dessous).

Le terrain a été prêté par la mairie de Arue pour une durée de deux ans et est situé non loin du musée James Norman-Hall de la commune, non loin de l’épicerie solidaire de la Croix-Rouge. L’espace seniors proprement dit, constitué principalement de containers modulables, sera érigé à partir de fin décembre. Le coût de l’espace est de l’ordre de 5 millions de francs, entièrement financé par les généreux donateurs et partenaires de la Croix-Rouge.

“Personne maintenant peut chiffrer précisément cette population”, a précisé Roland Clavreul. Ce premier espace est implanté à Arue donc et la Croix-Rouge, qui travaille beaucoup avec les communes (mais aussi la CPS et la direction des affaires sociales), compte sur le soutien de la commune pour “alimenter” l’espace seniors qui pourra accueillir une douzaine de personnes âgées par demi-journée, dans un premier temps, de Arue bien sûr mais aussi des communes avoisinantes. Mais d’autres communes semblent d’ores et déjà intéressées pour accueillir cet espace seniors, comme Pirae et Mahina.

Les futures activités proposées sont en cours d’études et dépendront également du potentiel des futurs bénévoles mais aussi des envies des futurs pensionnaires. Une petite participation (aux alentours de 500 F la demi-journée) sera demandée aux personnes âgées, pour participer aux différentes activités. “Nous allons accueillir des personnes âgées certes, mais qui ont encore goût à la vie, des envies, des activités qu’ils aimaient et nous souhaitons leur demander ce qu’ils aimeraient faire ou refaire”, a précisé l’équipe en charge de ce projet. En bref, les activités iront de la cuisine aux jeux de cartes, en passant par la musique. “L’idée est de les faire vivre, c’est la qualité de leur vie que nous recherchons”, a précisé Roland Clavreul.

“C’est un projet expérimental”, ont précisé nos interlocuteurs. En effet, ici comme ailleurs, ce type de lieu d’accueil est le plus souvent médicalisé.

Et grâce aux divers partenaires institutionnels de la Croix-Rouge, cette dernière pourrait, d’ici quelques années, se voir doter de personnel payé et dédié à cet espace seniors.

Et pourquoi une telle initiative ? “On commence seulement à prendre conscience du phénomène de vieillissement”, a expliqué l’équipe en charge du projet. “Nous souhaitons aider ces personnes âgées qui souffrent moralement, cela nous paraît être moins souvent pris en compte”, a précisé Roland Clavreul. “Tout est axé sur le médical”, a renchéri Heitiare Richmond. Tout le monde a droit à la santé, mais au bonheur aussi.

 

Christophe Cozette

 

Recherche de bénévoles

Si vous êtes :
– Âgé + de 25 ans,
– Une personne désirant partager de son temps et ses compétences,
– Avec de l’aisance relationnelle et adaptabilité
– Qui aime le travail en équipe
– Qui soit à l’écoute active et ai de l’empathie
– Et qui ait de l’intérêt pour l’animation socio-éducative ou socioculturelle (expérience appréciée),

Ce nouvel espace seniors “mieux vivre” est fait pour vous !
Une formation gratuite associée à la mission des bénévoles sera organisée, courant janvier après une première journée d’information, au début du mois prochain.
Une vingtaine de bénévoles sont attendus pour animer ce projet expérimental.
Informations (avant le 10 janvier) : – 40.42.02.76/87.72.38.33 ou – espaceseniors.crdtp@mail.com

 

 

 

 

 

294
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

La pose des silhouettes noires peut-elle avoir un impact sur les habitudes de circulation ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete