Six mois de prison ferme pour le papy buveur en série

    vendredi 23 septembre 2016

    prison

    (Photo : archives / LDT)

     

    C’était l’obus de trop et la fois de trop pour ce retraité de la marine qui, le 30 juillet, a chuté, seul, alors qu’il circulait en scooter.

     

    Son taux d’alcoolémie à 3,04 mg par litre de sang suffit à expliquer cette perte de contrôle. Ce retraité de la marine nationale avait fêté son anniversaire avec ses amis et bu 6 ou 7 obus. L’homme était pourtant sorti de prison un peu plus d’un mois plus tôt avec un bracelet électronique suite à une énième condamnation.

    2005, 2012, 2014 par deux fois et 2015 par deux fois. Hier, c’était la septième fois qu’il comparaissait pour conduite sous l’emprise d’un état alcoolique. L’homme est malade du pancréas. “Je peux peut-être mourir ce soir”, explique-t-il à la barre, mais minimise son problème avec l’alcool. “J’avais arrêté et, puis, j’ai fêté mon anniversaire. Tout faux”, conclut-il à la barre.

    L’homme s’inquiète surtout pour sa femme en cas de condamnation “avec les relations sont plus que bonnes”. “J’ai peur pour elle, elle est faiblarde, elle pourrait faire une bêtise, on habite à côté d’une rivière”, tente-t-il d’expliquer.

    Il fallait y penser avant”, le coupe le procureur, qui explique plus tard : “À la seule vue de son casier, on comprend la problématique. L’intéressé ne peut s’empêcher de boire et de prendre le volant. Il ne suffit pas de venir en regrettant pour attirer la bienveillance, il faut réfléchir avant.

    Ses réquisitions seront en partie suivies. Il écope de six mois de prison ferme avec mandat de dépôt et le sursis de huit mois qui planait au-dessus de lui est également révoqué. L’homme de 62 ans dort à Nuutania depuis hier soir.

     

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete