Six mois de prison ferme pour le papy à la gâchette facile

    mardi 22 mars 2016

    C’est avec un tee-shirt à l’effigie de Notre-Dame de Fatima que WVB s’est présenté à la barre hier. Ce retraité, ancien gardien de prison à Nuutania, n’a pourtant pas eu un comportement très catholique vendredi dernier, en milieu d’après-midi.
    Âgé de 71 ans, l’homme est décrit comme une personne irascible par l’ensemble de ses voisins. “Plus personne ne vous supporte, vous gâchez la vie de tout le monde”, a ainsi confirmé le juge lors de l’audience.
    WVB explique pourtant être le président de l’association de la servitude Papehue 2, au PK 18. Depuis le décès de sa femme, il y a deux ans, il vit seul avec son chien, et prend son rôle très au sérieux. Trop. Tapage nocturne, eau qui coule sur la servitude ou vitesse excessive sur le chemin, “j’essaie de rectifier le problème”. “Si les voisins ne m’aiment pas, c’est parce que je les engueule quand ils font leurs bêtises.”
    C’est pour une histoire de vitesse excessive que les choses ont mal tourné la semaine dernière. WVB remarque que le véhicule qui vient de passer, trop vite selon lui, s’est arrêté pour discuter avec G.T., l’un de ses voisins. G.T. expliquera ne pas connaître le propriétaire du véhicule qui s’est visiblement trompé d’adresse.

    Un 22 Long Rifle pour la chasse aux cochons

    Lorsque le véhicule repart, encore trop vite selon WVB, ce dernier sort de ses gonds, aidé par la consommation d’une bouteille de vin, l’heure précédente. Il s’en prend donc à G.T. qui, serviette sur l’épaule, se dirige vers la plage. Le ton monte, les insultes pleuvent et WVB menace de sortir son fusil.
    N’y croyant pas trop, G.T. ne désamorce pas la situation. C’est pourtant avec son 22 Long Rifle, utilisé jadis pour la chasse aux cochons, que WVB ressort de sa maison et menace son voisin de lui tirer dessus.
    “Il m’a dit : ‘Si tu veux me flinguer, vas-y, tue-moi, mais ne me rate pas, sinon je vais te tuer’”, explique-t-il.
    Le coup part, la balle traverse la cuisse de G.T. de part en part. “J’ai eu l’impression qu’on me coupait la jambe. Ensuite, j’ai fermé les yeux, j’attendais les autres balles.”
    L’intervention d’une voisine parviendra à ramener le calme. Hier, WVB a exprimé à plusieurs reprises ses regrets. “Je voulais tirer à côté, juste lui faire peur. Je suis un chasseur de cochons, pas d’êtres humains.”
    Le tribunal a finalement décidé de le condamner à deux ans de prison, dont 18 mois avec sursis. L’arme et les munitions ont été confisquées et WVB a interdiction d’apparaître dans la servitude, dont il pensait être le protecteur.

    F.C.

    Révolution 2016-04-18 13:15:00
    Encore de la violence et de la haine.

    Faudrait les apprendre ce que c'est le partage, le respect et l'humilité avec la force si besoin chose qui devient très très RARE en polynésie.

    Assumé vos ACTE. PUREE............. Y on a marre à la fin.
    Jacques 2016-04-15 19:33:00
    "Si tu veux me flinguer, vas-y, tue-moi, mais ne me rate pas, sinon je vais te tuer’”, explique-t-il!"
    Que de la gueule, et quand on provoque quelqu'un qui a un fusil entre les mains, il faut s'attendre à en prendre un coup!
    Encore un abruti qui pense que les fusils ne tuent que dans les films!
    big mama 2016-03-23 09:38:00
    Comment il rentre chez lui si il a interdiction d’apparaître dans la servitude, il va survoler comme le Batman ???
    brainless 2016-03-22 16:34:00
    depuis quand on chasse le cochon avec une 22LR ??
    lebororo 2016-03-22 14:50:00
    Boisson dense est plus importante pour lui...
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete