Habillage fond de site

Six mois de retard pour le tourne-à-gauche de la gare maritime

mardi 9 juillet 2019

Le tourne-à-gauche en sortie de gare maritime devait être livré en février de cette année. Six mois plus tard, le chantier n’a pas commencé, suite à un contretemps administratif. (© Damien Grivois)

Le tourne-à-gauche en sortie de gare maritime devait être livré en février de cette année. Six mois plus tard, le chantier n’a pas commencé, suite à un contretemps administratif. (© Damien Grivois)

À la mi-novembre 2018, le ministre des Transports, René Temeharo, et le maire de la capitale, Michel Buillard, annonçaient le lancement de travaux sur le front de mer à Papeete, plus précisément entre le rond-point de la base marine et le carrefour du Pacifique. Ce chantier devait être livré en février 2019, or six mois plus tard rien n’a changé…

Interrogé hier par La Dépêche de Tahiti, René Temeharo a confirmé que cet aménagement routier reste bien d’actualité. Et expliqué que le retard accumulé est lié à la délivrance très tardive, par la Direction de l’environnement (Diren), d’une autorisation relative à la coupe de certains arbres : “Nous n’avons eu les autorisations que la semaine dernière. C’est donc un simple report, je pense que les travaux vont débuter d’ici deux semaines”.

L’idée reste d’aménager un tourne-à-gauche en sortie de la gare maritime, permettant aux automobilistes d’emprunter la voie côté montagne, pour se diriger vers Fare Ute (et rejoindre par exemple l’avenue du chef Vairaatoa ou le boulevard Pomare prolongé), ou la voie de droite vers le carrefour du Pacifique.

Il est vrai qu’actuellement, les automobilistes de retour de Moorea sont obligés de se diriger vers l’ouest de Papeete, au moins jusqu’au rond-point de la place Chirac. Le programme annoncé comprenait notamment la création de la voie d’accès par le découpage du terre-plein central du boulevard Pomare, la réfection de la chaussée, des trottoirs côté montagne ainsi que le séquençage du feu tricolore qui devait être installé en sortie de la gare maritime.

Ce chantier d’un coût de 98 millions de francs est financé en partenariat avec l’État (à hauteur de 80 %) sur une inscription au dispositif du troisième instrument financier 2015.

Il est confié à l’entreprise Boyer sous la direction du service de l’Équipement. “Il s’agit d’améliorer le flux des véhicules sortant de la gare maritime ainsi que le trafic sur le front de mer”, assure René Temeharo, également adjoint au maire de Papeete.

 

Damien Grivois

 

tourne à gauche gare maritime

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Édouard Fritch veut que les personnes hospitalisées après un accident qu'ils ont causé, sous l'empire de l'alcool ne soient pas pris en charge par la CPS. Pensez-vous que ce soit une bonne mesure ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete