Social : deux conflits s’enlisent

vendredi 22 mai 2015


Gaz de Tahiti : 11e jour de grève

Au onzième jour de grève, la situation est toujours bloquée à Gaz de Tahiti.
Si des négociations se déroulent tous les jours, aucune avancée ne permet d’envisager une conclusion rapide au conflit.
L’usine d’embouteillage tourne donc au ralenti et seuls certains consommateurs comme les commerces, où les îles éloignées sont livrées prioritairement, selon la volonté de la direction de ne pas pénaliser leurs habitants ou les commerçants dépendant de l’approvisionnement en gaz.
Du côté de la population, l’inquiétude reste de mise comme le prouvent les nombreux appels téléphoniques reçus quotidiennement à Gaz de Tahiti.
Pour autant, les livraisons aux magasins et particuliers restent assurées par la société prestataire SDA sans aucun problème, comme l’a confirmé cette société, même si certaines rumeurs laissaient à penser qu’il y avait parfois de fortes tensions entre acheteurs et livreurs.
Cependant, si la situation devait perdurer malgré la mobilisation de la direction pour tenter de résoudre le conflit, et celle des salariés non grévistes pour produire un minimum de bouteilles, il est probable que des tensions pourraient voir le jour à l’occasion des livraisons aux magasins.
Cyril Le Gayic précise avoir reçu un courrier de la direction du travail mentionnant l’article 71 de la convention collective qui précise que, durant le préavis, la direction du travail pouvait être saisie par l’une des parties pour arbitrer un conflit.
Pour ce dernier, “non seulement cet article n’est pas approprié au contexte actuel, mais en plus nous ne voulons pas avoir à faire avec la direction du travail qui, depuis le début de ce conflit, a pris des décisions erronées. Le personnel en grève est bien décidé à poursuivre le mouvement pour faire aboutir ses revendications.”

 

APRP : pas de solution au conflit

Le conflit qui paralyse en grande partie l’activité de l’APRP (Atelier pour la réinsertion des personnes handicapées) semble se diriger vers une épreuve de force entre les grévistes et la direction.
Éliane Sanford, responsable d’atelier confirme la mobilisation des salariés.
“Les salariés handicapés sont totalement opposés au plan social qui a été mis en place par la direction et qui prévoit le licenciement de 5 salariés dont 4 de l’encadrement et une femme de ménage.”
Si les salariés licenciés avaient dans un premier temps accepté d’être licenciés pour sauver l’APRP, ils ont ensuite changé d’avis après qu’ils aient appris que des embauches auraient lieu après leur départ.
“Personnellement, je refuse de partir pour être remplacée par quelqu’un d’autre. En plus, on nous dit que nous sommes incompétents, alors que cela fait neuf ans que je travaille ici. Il n’y a aucune communication avec la direction, on a l’impression que l’on cherche la moindre faute à nous imputer pour pouvoir nous mettre à la porte. Si la direction veut créer de nouveaux postes, qu’elle nous propose d’abord une formation pour les occuper, cela serait plus cohérent.”
Du côté de la CSIP, on précise que le ministère du Travail a, une nouvelle fois, “confirmé que 50 millions de francs avaient bien été budgétés pour assurer le fonctionnement de l’APRP, que la première moitié de cette somme avait déjà été versée”, et de surcroît le ministère “était toujours en attente des justificatifs pour le premier versement”. “Les difficultés de trésorerie rencontrées étaient dus à une mauvaise gestion.”

 

JMNG : pas de grève pour l’instant

La grève au sein de la société JMNG a été évitée hier, mais la situation pourrait changer prochainement selon la CSIP.

 

Préavis de grève à la société Mekathon de Fare Ute

Le syndicat A Tia I Mua a déposé hier un préavis de grève portant sur dix revendications.
Si aucun accord n’est conclu pendant la période du préavis, la grève sera effective le mercredi 27 mai, à 0h00, à la SAS Mekathon située au port de pêche de Fare Ute.

 

      Edition abonnés
      Le vote

      Le Kitesurf :

      Loading ... Loading ...
      www.my-meteo.fr
      Météo Tahiti Papeete