SOLIDARITÉ – Un repas pour aider Hine à rejoindre son tane évasané

vendredi 24 juillet 2015

Partir à l’étranger est une chose difficile. Et d’autant plus lorsqu’il s’agit de rejoindre un malade évasané. C’est le cas de Hine, qui souhaite retrouver son compagnon transféré en métropole pour soigner sa leucémie.
Mais faute de moyens, la jeune femme de 28 ans ne peut le faire sans aide. Grâce à Vetea, un ami du couple, et à d’autres personnes généreuses, son souhait sera peut-être exaucé. Si vous ne savez pas quoi manger ce midi, contactez Vetea. Pour 1 000 F, les donateurs ou les gourmands pourront avoir un plat de poulet au citron, accompagné de riz et de jus. Voici le deal lancé par Vetea sur Facebook, pour aider ses amis. “Nous récoltons des fonds en vendant des plats pour que Hine puisse faire son séjour en France”. La semaine dernière, Vetea a vendu un plat de poulet fumé avec spaghettis et jus au même prix. Et vendredi prochain, les donateurs auront pour menu du veau fumé aux spaghettis et au jus. Les amis du couple ont été les premiers à participer à cet appel aux dons. Puis, Vetea a voulu mobiliser les internautes via les réseaux sociaux. “J’ai publié mon annonce sur cinq à six groupes Facebook”. Pour son premier menu, Vetea a vendu 59 plats. “Beaucoup de personnes achètent les plats par solidarité”, reconnaît-il. “Il y a même des personnes qui donnent de l’argent”. Ces diverses récoltes devraient permettre à Hine de partir d’ici trois semaines en métropole et de rejoindre son tane atteint d’un cancer. Arii, le compagnon de Hine, a quitté le territoire le 24 juin après avoir été diagnostiqué d’un cancer du sang. “S’il était resté une semaine de plus sans consulter, aujourd’hui, nous irions le voir au cimetière”, déplore Vetea. C’est son père qui l’a obligé à aller consulter le médecin. “Deux à trois jours plus tard, il était envoyé aux urgences. Ils l’ont directement hospitalisé”, raconte son ami. Aux dernières nouvelles, Arii devrait rester en métropole pour une durée de quatre mois minimum. Cependant, sa compagne ne peut être prise en charge plus d’un mois par la caisse de prévoyance sociale (CPS). La somme récoltée par les ventes de plats permettra donc à Hine de rester auprès de Arii pendant toute la durée de son traitement.  “Il y a 20 ans, j’ai eu un cancer”, révèle Vetea. “Je comprends la situation de Arii. Et je pense que pour les personnes qui n’ont pas les moyens, il faut un petit coup de pouce.”

Nadia Yonker

GHOZET Moana 2015-07-24 22:42:00
ne jamais envoyer ses coordonnées banqueter, prudence!
gise 2015-07-24 19:58:00
bjr
etant hors du territoire pouvez vous m envoyer votre Rib pour participer à cet élan de solidarité.
bon courage
Gise Roche
KIIHAPAA ELISABETH 2015-07-24 19:16:00
Bonjour,
Je serais ravie de vous aidez pour la situation dont laquel vit notre chère Hine.
Je serais d''accord de commander pour vendredi 10 plats avec livraison si possible du côté de pamatai.
Merci. ???
      Edition abonnés
      Le vote

      Le Kitesurf :

      Loading ... Loading ...
      www.my-meteo.fr
      Météo Tahiti Papeete